Alain Juppé déplore la cassure dans la société provoquée par le projet de mariage pour tous


Pour le maire de Bordeaux la controverse actuelle nuit à la cohésion nationale alors que celle-ci est une des conditions "de la réussite"
(Vidéo)


C'est un Alain Juppé serein et relativement modéré dans ses propos politiques qui est apparu ce mardi devant la presse à l'occasion de la traditionnelle cérémonie des voeux qui se déroulait à l'Hôtel de Ville de Bordeaux. L'ancien Premier ministre n'en a pas moins affirmé sa différence, notamment à propos des réformes entamées par l'actuelle majorité qui lui paraissent aller dans le mauvais sens. Sur le plan économique, il juge positif le dernier accord entre patronat et salariés, mais il n'en prévoit pas moins une poursuite de la hausse du chômage. Alain Juppé a toutefois affirmé sa confiance dans l'avenir de la France grâce la créativité de sa jeunesse. Cependant il pose comme condition de la réussite le renforcement de la cohésion nationale. Mais a -t-il affirmé, "la controverse actuelle à propos de ce que l'on appelle le mariage pour tous, est en train de provoquer une profonde cassure dans la société française". Comme on pourra le constater dans la vidéo ci-contre, Alain Juppé précise sa position sur le sujet, reconnaissant des droits aux homosexuels, ce qui pourrait, à ses yeux, être le cas dans une union civile. Le maire de Bordeaux exprime ses réserves en revanche sur l'adoption et la PMA, considérant "qu'un enfant est le fruit de l'amour entre un homme et une femme".
Il décerne néanmoins un bon point au gouvernement et à la classe politique à propos de l'intervention militaire au Sahel. Mais il trouve trop timorée la position européenne sur le sujet.
Concernant les dossiers régionaux, comme celui de la LGV, il s'est dit favorable en premier lieu à l'achèvement de la ligne Tours-Bordeaux, mais aussi à ses prolongements vers Toulouse et Hendaye. Sur ce thème il a trouvé la position de François Hollande "un peu vague". Concernant un éventuel grand contournement de Bordeaux, il continue à l'écarter préférant que l'on étudie des itinéraires de délestage, remarquant au passage , à propos de la mise à trois voies de la rocade, "que la Région se désintéresse de sa capitale ". Alain Juppé a souligné par ailleurs que 2013 serait une année de réalisations et d'inaugurations, les premières étant celles de l'auditorium et du pont Chaban-Delmas. Côté élections il a indiqué qu'il "met le cap sur mars 2014" pour les municipales. Il ne dévoilera pas sa nouvelle équipe avant janvier 2014 en même temps que son entrée en campagne...
Mardi 15 Janvier 2013

Lu 344 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES






FOIRE INTERNATIONALE DE BORDEAUX

Salon de l'agriculture







Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com