Bedous commémore par une pastorale Laclède, ce Béarnais fondateur de Saint-Louis du Missouri



Illustration du site Amis de Pierre Laclède (DR)
Illustration du site Amis de Pierre Laclède (DR)
La commune de Bedous, en vallée d'Aspe, s'apprête à rendre un hommage exceptionnel à l'un de ses illustres "natifs":Pierre Laclède. Ni plus ni moins que le fondateur de St Louis-du-Missouri aux Etats-Unis d'Amérique. On savait déjà que le dit Lamothe de Cadillac était à l'origine de la ville de Detroit, mais le rôle du Béarnais est sans doute moins connu, du moins de ce côté de l'Atlantique. En ce qui les concerne les habitants de Bedous et de la vallée d'Aspe consacrent les 4 et 5 août, à Pierre Laclède, en forme de commémoration, une de ces pastorales -sorte d'opéra champêtre- dont ils ont le secret, à l'occasion du 250e anniversaire de la naissance de la cité de Louisiane.
Voici comment on nous compte l'histoire (extrait d'un article également paru sur le site AQAF)
"Le jeune Pierre Laclède natif de Bedous arrive en 1755 à La Nouvelle Orléans. Nous sommes en plein dans la tourmente de relations fort tendues entre la France et l’Angleterre qui se font la guerre jusque sur les côtes de la Nouvelle-France. Epoque troublée que le jeune Béarnais choisit sans doute de mettre à son profit pour faire des affaires. Il y arrive si bien qu’il obtient rapidement du gouverneur de la Louisiane, le monopole du commerce des fourrures sur le fleuve Mississippi qu’il partagera avec son associé Saint Maxent. Quelques années plus tard, sa signature s’est enrichie du patronyme Liguest, probablement un surnom. Voilà Pierre Laclède Liguest devenu commerçant prospère qui mène sa vie sentimentale avec autant de fougue que ses affaires commerciales. Moins de dix ans après son arrivée, il fonde en 1764 avec le fils de sa compagne, le site de Saint-Louis du Missouri au confluent des fleuves Mississippi et Missouri, position stratégique à une époque où tous les échanges se font par voie fluviale..."
UNE STATUE
Saint-Louis compte aujourd'hui 350 000 habitants et sa métropole 2 millions. Un quartier a été baptisé du nom de Pierre Laclède, et une statue lui a été élevée face à l'Hôtel de ville.
A Bedous, à l'initiative de l'Association des Amis de Pierre Laclède, on lui consacre donc une pastorale pour marquer le 250e anniversaire de son "débarquement" sur les rives du Missouri et du Mississippi. Des représentants du Musée Historique de Saint Louis et de la French Heritage Society seront présents pour la fête. L’ensemble musical Kingsbury de Saint-Louis se produira pour l’occasion sous la houlette de sa directrice pyrénéenne Maryse Carlin.
LANGUES CHOISIES
Le spectacle présenté en plein air à 21H30, les 4 et 5 août, est le fruit d'une création et d'une mise en scène. Il évoque les origines, l'enfance et l'adolescence de Pierre Laclède, puis son aventure de l'autre côté de l'Atlantique. Il s'agir d'un spectacle joué, parlé, chanté en vieux français, espagnol des conquistadors, béarnais... L'évènement est précédé d'un office religieux, de la réception de la délégation de Saint-Louis, d'une conférence sur Pierre Lacléde, d'un concert en l'église Saint-Michel.
Pour plus d'info
Mercredi 30 Juillet 2014

Lu 247 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com