Coordination Rurale 47:"le monde paysan au bord de la révolte"


Actions des syndicats agricoles en Lot-et-Garonne et en Gironde


Parallèlement à des opérations en direction des élus, a Coordination Rurale de Lot-et-Garonne estime dans un communiqué que le "monde paysan est au bord de la révolte". Et de poursuivre:
"Comme jamais, les agriculteurs, quasiment toutes productions confondues se retrouvent acculés. Soumis à une concurrence déloyale venant du monde entier, ils doivent aussi faire face à des distorsions de concurrence émanant de leur territoire européen. Malgré des crises à répétition, malgré de régulières communications vers les élus de la majorité au commande de notre pays, aucune prise de conscience n'a eu lieu. Certaines productions vont disparaître du paysage agricole français si de profondes évolutions n'ont pas lieu. Notre pays est riche d'une agriculture nulle part ailleurs aussi diverse. Notre pays est riche d'un climat nulle part ailleurs aussi favorable.
Qu'ont fait nos dirigeants successifs pour arriver à ruiner la plus grande partie de nos agriculteurs,notamment les éleveurs ? Au cours de nombreuses manifestations la Coordination Rurale a dénoncé toutes les dérives qui ont engendré cette situation. Elle a porté et porte toujours des idées qui,
jusqu'à présent, n'ont pas été retenues, se heurtant à la surdité des politiques. Ces élus du peuple ne sont plus à l'écoute des forces vives de leur pays, et au contraire, ils les accablent chaque jour un peu plus. Les éleveurs se meurent dans leurs élevages, et avec eux leurs animaux, ne trouvant plus
de rentabilité à leurs activités. Les éleveurs sont dévastés par l'absence de prix rémunérateurs, une réglementation trop lourde (norme zones vulnérables), une concurrence déloyale, une non considération de leur production, et pire encore, un dénigrement (campagne anti-viande).
-Il y a quelques mois la CR 47 a combattu l'extension des zones vulnérables : fin de non recevoir de nos dirigeants !
-la TVA sociale serait un moyen d'atténuer les distorsions de concurrence en faisant porter une part de notre protection sociale sur les produits d'importation : l'idée piétine !
-la Coordination Rurale a lutté contre la disparition des quotas laitiers en prévenant la chute des prix que l'on connaît aujourd'hui à cause d'un marché libéré : une évidence qu'aucun responsable n'a retenu.
- la Coordination Rurale porte aussi l'idée de contractualisation directe entre éleveurs et cé-réaliers, évitant ainsi les intermédiaires : interdite à ce jour".

FDSEA ET JA manifestent en Gironde

La FDSEA de la Gironde indique dans un communiqué que "un groupe d'éleveurs pour l'essentiel girondins ont bloqué la journée durant l'accès au centre commercial Leclerc de Pineuilh, près de Ste Foy la Grande, pour exprimer leur colère et leur désarroi face à la dégradation incessante de leur situation économique.
La guerre des prix orchestrée par la grande distribution ne pourrait se faire sans la complicité des industries de transformation agro-alimentaire. Aussi, ce soir, les éleveurs se rendront à proximité, à St Antoine de Breuilh, pour un blocage temporaire de la Fromagerie des Chaumes.
La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de la Gironde appellent les exploitants agricoles du secteur, toutes productions confondues, à participer solidairement à ce blocage"
Mardi 2 Février 2016

Lu 194 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com