Débat d'entre deux tours sur France 3 Aquitaine: au-delà d'un tweet



Ph France 3 Aquitaine
Ph France 3 Aquitaine
Les ténors de la politique de la région ont brillé par leur absence pour ce débat d'entre deux tours de France 3 Aquitaine. Ni Michèle Alliot-Marie, ni François Bayrou, ni Michèle Delaunay n'avaient jugé utile de se rendre sur le plateau de la chaîne publique, alors que leur participation avait été annoncée voici quelques jours. Etaient donc en présence Olivier Dartigolles (Front de Gauche), Vincent Feltesse (PS), Max Brisson (UMP), Etienne Bousquet-Cassagne (Front National). La difficulté pour ce genre de rendez-vous est sans doute le positionnement entre sujets locaux et nationaux, le débat des élections législatives étant d'ailleurs écartelé par ces deux attractions. Mais en cette fin de journée marquée par les voix ou les écrits des femmes du Président, il était difficile de faire l'impasse sur le fameux tweet de Valérie Trierweiler. La question est d'ailleurs posée d'entrée.. Curieusement l'échange tournera relativement court. Vincent Feltesse réplique par le rappel des péripéties Cécilia-Carla, et le jeune Etienne Bousquet-Cassagne considère que cela n'intéresse pas les électeurs. Décidément, les politiciens sont parfois bien loin des réalités:au cafè du commerce on ne parlera que de "ça"!
Mais il est vrai que les remèdes aux difficultés du pays justifient un autre genre de débat. On restera cependant pendant longtemps dans des considérations politiciennes à propos des rapports UMP-Front National, ou du cas de François Bayrou. Une interview d'Alain Juppé et une autre de Michèle Alliot-Marie indiqueront qu'il ne saurait y avoir d'alliance avec le Front National. Mais pour Max Brisson les millions d'électeurs qui ont choisi le FN sont des Français comme les autres. Olivier Dartigolles demande que la gauche appelle clairement à voter pour la candidate socialiste et contre François Bayrou dans les PA. Pour sa part Max Brisson considère que François Bayrou récolte ce qu'il a semé. "C"est peut-être lui qui a fait élire Hollande." Et d'ajouter: " il a tué le Centre par une stratégie solitaire".
Un dossier régional est abordé à grande vitesse: la LGV. Mais pas de grand affrontement sur le sujet, seul Etienne Bousquet-Cassagne dit son opposition au tracé. Sur la question du nucléaire on est pas loin du consensus. Olivier Dartigolles considère que l'on aura encore besoin du nucléaire avant de récolter les fruits de "la transition énergétique".....
G.G.

Le site de France3 Aquitaine
Mercredi 13 Juin 2012

Lu 411 fois


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 12 Septembre 2017 - 20:33 L'Occitanie prépare un plan bois

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com