Dossier LGV : la CCIR d'Aquitaine évoque un "tricotage" politique



Laurent Courbu, président de la CCIR Aquitaine (Ph DR)
Laurent Courbu, président de la CCIR Aquitaine (Ph DR)
Suite à la décision de la ministre de l'Ecologie NKM de soumettre à une commission "indépendante" l'évaluation des projets de LGV non réalisés -qui concerne les projets au sud de Bordeaux et vers Toulouse- la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Aquitaine réagit vivement. Voici le communiqué qui nous est adressé:
"Le monde économique aquitain dénonce le tricotage politique suite aux atermoiements de la Ministre de l'Ecologie et des Transports sur la pertinence d'une LGV en direction de l'Espagne et de Toulouse. Un projet vital pour notre région dont le revirement risque de coûter 12 milliards de fonds européens déjà accordés pour la construction, avant 2030, d'une voie nouvelle. L'axe Bordeaux/Espagne est une priorité absolue pour notre désenclavement ! Remettre en question l'ensemble de la ligne LGV est irresponsable.
«L'Aquitaine a pris assez de retard dans ses grands chantiers d'infrastructures pour qu'elle ne soit pas une nouvelle fois pénalisée. L'Etat a déjà dit oui au projet, un abandon serait criminel» estime Laurent COURBU Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Régionale Aquitaine «On a laissé assez de temps à la réflexion pour ne pas passer à l'action...» reprend-t-il et ajoute :«J'espère que le Premier ministre ne remettra pas en question les engagements déjà pris».
Surmonter les différences pour réussir l'Aquitaine de demain
Face au recul de la ministre de l'Ecologie et des Transports, l'ensemble des présidents des CCI d'Aquitaine a souhaité réagir vivement à cette annonce. «Cet équipement est essentiel pour la qualité de la vie et la dynamique économique... il s'inscrit pleinement dans la constitution de l'eurorégion Aquitaine-Euskadi. Y renoncer serait une faute grave» reprennent-ils. «L'Aquitaine pourra dire MERCI à tous ceux qui ont freiné son développement et sa mise à niveau sur le plan européen».
Considérant ce projet comme priorité absolue, les 7 présidents attendent des parlementaires aquitains qu'ils puissent «monter au créneau» pour défendre cette position lourde de conséquences économiques dans ce climat difficile.
Un effet domino à craindre
«Sur ce dossier nous avons su surmonter nos différences avec nos amis de Midi-Pyrénées qui participent à hauteur de 220 millions d'euros pour la liaison Tours-Bordeaux» dit Laurent COURBU, en échange de la garantie d'un prolongement vers Toulouse. L'abandon de cette ligne entraînerait une remise en question immédiate du projet de LGV vers l'Espagne. D'autant plus qu'une enveloppe de 12 milliards d'euros a été débloquée par la Commission Européenne pour la construction, avant 2030, d'une voie nouvelle entre Dax et Vitoria qui libérera la ligne existante, totalement saturée. Le trafic de marchandises va passer de 2 millions de tonnes par an à 18/20 millions à l'horizon 2030.
Franchir l'obstacle pyrénéen
Par ailleurs, accepter que la ligne s'arrête à Bayonne entraînerait obligatoirement la double peine : condamnation à garder les camions pendant 20 ans de plus sur l'A63 et l'A10 et incapacité à développer les échanges économiques entre nos 2 territoires... d'autant plus que côté espagnol, l'Etat a voté 888 millions d'euros pour les travaux.
9 février : mobilisation du monde économique et politique
Les CCI d'Aquitaine et leurs homologues espagnols vont montrer, à Bayonne le 9 février prochain, tout l'attachement des entreprises à la réalisation de cette grande infrastructure ferroviaire et interpeller les pouvoirs publics sur la réelle nécessité d'un axe Nord Sud."

Jeudi 22 Décembre 2011

Lu 558 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com