Fondation pour la culture et les civilisations du vin: les clés de la Cité à Bordeaux


Officiellement constituée elle entend être le pôle mondial du patrimoine et de la culture du vin


Ph montage Paysud
Ph montage Paysud
Déjà reconnue d'utilité publique, la Fondation pour la culture et les civilisations du vin, vient de former son bureau et de dévoiler ses objectifs. Il s'agit du premier aboutissement de ce projet ambitieux cher à la ville de Bordeaux et à Alain Juppé. C'est d'ailleurs ce dernier qui a rappelé la genèse de l'initiative et présenté l'équipe de la Fondation mise en place le jour même. Sans surprise, c'est Sylvie Cazes qui en est la présidente. Elle sera entourée de Bernard Farges, Jack Bouin, Nicolas Gailly. Philippe Massol étant directeur général. La Fondation, comme l'a rappelé Alain Juppé succède à l'Association qui avait porté le projet.
Ses membres fondateurs en sont la ville de Bordeaux, le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux, et le Crédit Agricole d'Aquitaine. Elle bénéficie également du soutien de la Fondation américaine Clarence and Anne Dillon Dunwalke Trust, et de S.A.R. le Prince Robert de Luxembourg. Le mécénat a permis de collecter 16 millions d'euros dont 15 servent à la construction d'un édifice -la Cité des Civilisations du Vin-d'un style architectural qui ne laisse pas indifférent sur les berges de la Garonne, à deux pas du pont Chaban-Delmas. C'est la ville de Bordeaux, maître d'ouvrage et propriétaire du bâtiment, qui met la Cité à la disposition de la Fondation, laquelle devra l'exploiter et développer "ce site de loisir culturel unique au monde dédié à la découverte des dimensions patrimoniales du vin". Un programme qui comportera "une scénographie innovante et immersive", des expositions, animations, évènements culturels, etc. Son ouverture est prévue pour le printemps 2016. La présence de la Cité et de son offre sera intégrée dans l'offre globale de l'Office de tourisme de Bordeaux et de celle du département.

450 000 visiteurs par an

La Cité des Civilisations du vin fait le pari de recevoir 450 000 visiteurs par an, ce qui ne manquera pas d'avoir des retombées économiques pour la ville et le département, si ce n'est la Région. Elle contribue aussi à la création de 250 emplois. Bernard Farges (CIVB), comme Jack Bouin (Crédit Agricole) se sont félicités de l'avancement de l'initiative. Le premier a salué l'engagement du maire de Bordeaux en faveur du projet, dans lequel la filière est également partie prenante."Bordeaux sera plus que jamais la capitale mondiale du vin" a affirmé Bernard Farges. La Cité se veut en effet l'ambassadrice, non seulement des vins de Bordeaux, mais de tous les vignobles. Des représentants de la Bourgogne, et la Rioja espagnole ont d'ailleurs exprimé leur soutien. Selon Alain Juppé, en Californie on regrette de ne pas avoir eu la même idée plus tôt en faveur de la Napa Valley....
La Fondation se donne trois principaux objectifs:
-la reconnaissance du vin comme patrimoine culturel (par expositions, rencontres, débats, fonds documentaire);
-la valorisation et la diffusion des connaissances (colloques, journées d' études, co-édition de projets éditoriaux);
-soutien à la recherche et à la création autour de la culture et de la civilisation du vin (bourses d'études ou d'aide à la création en faveur d'artisans, chercheurs, artistes).
Vendredi 23 Janvier 2015

Lu 442 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com