La Fille du puisatier de Daniel Auteuil au Festival de Boulogne-Billancourt



La Fille du puisatier de Daniel Auteuil  au Festival de Boulogne-Billancourt
La première édition du Festival International de cinéma de Boulogne-Billancourt, lequel se veut "le festival qui donne des ailes" -il se déroule jusqu'à ce lundi 4 avril- semble ne ne pas avoir raté son envol. Plusieurs célébrités, étaient au rendez-vous, en particulier Daniel Auteuil qui vient de réaliser son premier film "La fille du puisatier". La manifestation, qui représente un retour aux sources du cinéma, et de ses premiers studios, est présidée par Claude Pinoteau. Elle entend cultiver la bonne humeur et la joie de vivre.
Un invité de marque était donc au lever de rideau: Daniel AUTEUIL, venu présenter son premier film en tant que réalisateur . A ses côtés pour la soirée d’ouverture : Astrid BERGES-FRISBEY, nominée en 2010, meilleur espoir féminin, et qui interprète avec justesse dans ce film, le rôle de sa fille . Une immersion puissante dans l’univers de Marcel Pagnol si cher au comédien, que l’on retrouvera d’ailleurs l’an prochain en Provence pour réaliser la fameuse trilogie Marcel Pagnol (« Marius », « Fanny », « César »). Une coproduction Alain SARDE et Jérôme SEYDOUX. Le public a accueilli avec une réelle émotion ce film tout en finesse, dont la tonalité et les magnifiques paysages ne sont pas sans rappeler l’univers de « Manon des sources » et de « Jean de Florette » rôle pour lequel Daniel AUTEUIL décrocha en 1986 le César du Meilleur acteur . A noter également dans le public des personnalités comme Michel DEVILLE, Henry-Jean SERVAT, Cyrielle CLAIR et comme animateur de la soirée, Bernard MONTIEL.
Mais le succès de « La Fille du Puisatier » tient également à l’interprétation haute en couleurs d’une Sabine AZEMA déjantée que l’on retrouve ici dans le rôle sur mesure d’une bourgeoise de province, aux côtés de son mari Jean Pierre DAROUSSIN et de leur fils, le jeune et prometteur comédien Nicolas DUVAUCHELLE. Enfin une mention spéciale pour Kad MERAD, l’ami, le confident, l’amoureux transi, qui décline avec finesse toute une palette de sentiments, prouvant , si besoin est que l’acteur peut endosser avec brio, tous les rôles. (D'après le communiqué)
Dimanche 3 Avril 2011

Lu 1095 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com