La truffe du Périgord toujours au pied de son arbre


Le colloque qui se déroulait à Sarlat dans le cadre de la fête internationale de la truffe a confirmé ce que dit dans un article ci-contre Jean-Marc Olivier: ce n'est pas demain que le clonage permettra de produire des truffes en laboratoire. Les meilleurs spécialistes européens de la trufficulture qui se sont succédés au cours de cette longue session n'imaginent pas obtenir le fameux diamant noir sans arbre. D'autant que ce dernier et la capricieuse truffe font parfois des miracles, avec, comme c'est le cas dans une truffière extraordinaire italienne, 93% des arbres plantés en production.


Le diamant noir au marché  de Sarlat  (Ph Paysud)
Le diamant noir au marché de Sarlat (Ph Paysud)
C'est l'intervenant italien, Gian Luigi Grégori, qui a confirmé à Sarlat ce que les spécialistes savaient déjà:les étonnants résultats de cette méthode des frères Angellozzi dans une région très dénivelée de la Marche italienne. Une méthode de trufficulture "à l'ancienne" qui fait appel à la mise en valeur de l'écosystème et aux méthodes douces avec entretien manuel du fameux rond brûlé. On ne s'explique pas tout, mais on constate:dans une parcelle 93% d'arbres en production avec une récolte moyenne par chêne de 600 à 700 grammes. C'est dire que si la biologie moléculaire et le clonage ouvrent de nouvelles pistes , on assiste comme à un retour en arrière. On se met à ouvrir les vieux livres, et à prendre en compte les constats des anciens sans pour autant remettre en cause les résultats des travaux de l'INRA;. On aboutit ainsi à la MRT (méthode raisonnée tactique) de Gérard Chevalier (INRA de Clermont-Ferrand), lequel fait cependant rapidement allusion au clonage en indiquant que trois truffiers clonés en 1997 -et en production-sont en observation dans sa station. En fait, comme l'ont souligné Michel Queyroi, président de l'URTA (Union des Trufficulteurs d'Aquitaine),et Patrick Réjou, la renaissance de la trufficulture n'est plus un rêve. On a gagné en 20 ans 15 à 20% dans le nombre d'arbres en production, et la foi est revenue. Aussi plante-t-on 120 à 150 ha par an d'arbres truffiers dans cette région.

Un marché de gros en Périgord?

La truffe:une affaire de chien (Ph.Paysud)
La truffe:une affaire de chien (Ph.Paysud)
On a certes pas retrouvé le niveau de production du Périgord d'autrefois, mais le Périgord récolte désormais sept à huit tonnes de truffes par an. Pour les nouvelles truffières, c'est le chêne vert qui est plébiscité en raison du taux et de sa rapidité d'arrivée en production . En revanche, le noisetier utilisé il y a une trentaine d'années est délaissé.La truffe en Aquitaine intéresse désormais, outre la Dordogne, le Lot-et-Garonne et la Gironde. Michel Queyroi note que l'on trouve 1700 ha de plantations pour 1500 adhérents à l'URTA. Du même coup le Périgord qui était importateur de truffes, devient exportateur. C'est ce qui rend nécessaire, a estimé le président de l'URTA, de créer un marché de gros en Périgord. Un besoin qu'a confirmé le marché aux truffes du matin qui ne comptait pas plus de 36kgs d'apport, mais qui a connu tout de même une certaine longueur, si ce n'est lourdeur, avec des prix tenus autour de 700 euros le kg. Effet de crise? On en aura pas moins admiré la qualité de la marchandise, présentée identifiée, lavée, et brossée. La présidente des producteurs du Périgord Noir, Sylvie Bois, avait exposé à la tribune du colloque les besoins et les perspectives de la trufficulture locale. Ces aspects techniques si ce n'est scientifiques, n'ont pas empêché la détente avec les démonstrations de cavage, la musique et les danses folkloriques (nous y reviendrons), et les intronisations dans la Confrérie du Diamant Noir. Deux illustres récipiendaires: Jean-Jacques de Peretti et Michel Trama.
Vendredi 16 Janvier 2009

Lu 1295 fois


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com