Langues régionales:J-L Gleyze et D.Grosclaude en parlent après le blocage du Sénat


Les sénateurs ont enterré le projet de loi constitutionnelle du gouvernement. Explications et réactions.


Message de David Grosclaude sur son site
Message de David Grosclaude sur son site
Suivant l'avis de la Commission de Lois de la Haute Assemblée, les sénateurs qui examinaient le " projet de loi constitutionnelle autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires"présenté par le Gouvernement a estimé "qu'accepter la révision constitutionnelle imposerait à la fois de contrevenir à la Charte et de déroger aux principes constitutionnels les plus fondamentaux, l'unité de la République et l'égalité des citoyens". Les sénateurs ont aussi rappelé que les langues régionales sont déjà reconnues et pratiquées en France. Il semble aussi que le calendrier gouvernemental, calé sur les élections régionales, les ait quelque peu hérissés...
En conséquence, et considérant qu'il n'y avait pas lieu de délibérer, la commission des lois a proposé au Sénat d'adopter une motion tendant à opposer la question préalable au projet de loi constitutionnelle. Donc mardi dernier 27 octobre 2015, le Sénat a examiné ce projet de loi. Sur proposition de sa commission des lois, il a adopté une motion tendant à opposer la question préalable par 179 voix contre 155. L'adoption de cette motion équivaut au rejet du texte. Les 179 sénateurs sont essentiellement de droite, mais on trouve parmi eux 9 RDSE.
JEAN-LUC GLEYZE "MALHEUREUX ESPRIT JACOBIN"
Tout cela n'est pas du goût du président du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Luc Gleyze. Il constate dans un communiqué:
"La plupart des Sénateurs de droite ont rejeté ce mardi 27 novembre le projet de loi constitutionnelle permettant la ratification de la Charte européenne des Langues régionales et minoritaires.
« Refusant la discussion de fond pour ergoter sur des détails de forme, il leur revient la responsabilité de refuser à la France la reconnaissance de sa diversité culturelle et linguistique. Ce malheureux esprit jacobin, couplé à des calculs politiciens superficiels, ne sert pas notre pays.
En reconnaissant officiellement les langues régionales et minoritaires, nous ne ferions en réalité qu’acter des pratiques locales, qui nourrissent et constituent la France.
Défendre les langues régionales, c’est promouvoir la diversité culturelle, la richesse et l’histoire linguistiques de la France, c’est défendre une certaine idée de la République. Promouvons la pluralité de nos identités, et renforçons ainsi l’unité et la valeur de la République.
"
DAVID GROSCLAUDE S'ADRESSE AUX DEPUTES
Quant à l'occitaniste et conseiller régional d'Aquitaine David Grosclaude il s'exclame sur son blog :
"Ainsi nous avons le droit de parler nos langues à la maison mais pas d’avoir des droits pour nos langues dans notre maison commune qui est la République ? A moins que le message envoyé soit le suivant : vous n’êtes pas vraiment des occupants de la maison au même titre que les autres ! Des citoyens de deuxième zone en quelque sorte qui sont priés de se taire dans la salle commune de la maison (...)Merci quand même aux sénateurs qui n’ont pas voté contre la ratification de la Charte. Ils peuvent maintenant expliquer au gouvernement qu’il lui reste une chose à faire s’il ne veut pas que l’on croie que le refus du Sénat était attendu et calculé : qu’il présente un projet de loi donnant un statut à nos langues. Il a la majorité à l’Assemblée Nationale."
Jeudi 29 Octobre 2015

Lu 174 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com