Le monde du cheval se cabre en masse contre "l'équitaxe"


25000 manifestants à Paris contre la TVA à 20% selon les fédérations équestres. Celles-ci annoncent le maintien de la pression


DR
DR
D'après les organisations du monde du cheval, celui-ci a réussi un rassemblement sans précédent à Paris pour souligner que le passage à 20% du taux de TVA met la filière équestre en péril. Toujours selon ces organisations, ils étaient en effet 25 000 professionnels et amoureux des activités équestres à exprimer leur mécontentement. Celui-ci vise le gouvernement français qui s'est incliné devant une directive européenne imposant cette majoration.
Si ce taux de 20% doit être appliqué la filière équestre annonce la disparition de 2 000 centres équestres et poneys clubs, la perte de 6 000 emplois, la mise au rebut de 80 000 équins, de lourdes conséquences sur l'élevage, sur l'exportation, sur la vie rurale..... Les structures équestres déclarent dans un communiqué:
"Le Comité Régional d’Equitation d’Ile de France (CREIF), par l’intermédiaire de François Lucas, son président, souhaite remercier tous les dirigeants de centres équestres, cavaliers et sympathisants de la cause cheval venus de la France entière pour participer à la manifestation. C’est grâce à cette mobilisation sans précédent que les revendications de la filière équestre pourront être entendues par le gouvernement. «Nous ne voulons pas et n’attendons pas de subventions mais une règlementation garante de la pérennisation des activités équestres en toute autonomie » précise François Lucas. Pascal Bioulac, Président du GHN, demande quant à lui, une abrogation du décret et un moratoire sur la fiscalité de l’équitation."
La mobilisation du monde du cheval ne semble pas devoir s'arrêter. Sa poursuite est annoncée à l'occasion du Salon du cheval qui se déroule à partir du 30 novembre. On songe également à porter l'action à Bruxelles.
Pour sa part la Fédération française d'équitation se félicite que "sous l’impulsion de Chantal Jouanno, sénatrice de Paris, le Sénat ait adopté dans la nuit du 23 novembre, un amendement dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2014, visant à appliquer une TVA au taux réduit de 5,5 % pour les « Les prestations de services correspondant exclusivement au droit d'utilisation des installations équestres utilisées à des fins d'activités physiques et sportives. ».





Dimanche 24 Novembre 2013

Lu 139 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com