Le sud-ouest champion de la consommation d'électricité


La hausse de la consommation dépasse largement la moyenne nationale. RTE entend cependant faire face et double ses investissements dans le sud-ouest en 2009. Travaux de renforcement au programme ainsi que des constructions de lignes souterraines


Le  sud-ouest champion de la consommation d'électricité
RTE (Réseau de Transport de l'Electricité ) filiale d'EDF, dans le cadre de la nouvelle organisation de la distribution de l'électricité en France est en charge des lignes de très haute et haute tension (100 000km) celles qui conduisent le courant électrique depuis les centrales de production au réseau de distribution géré lui, par ERDF (Electicité Réseau Distribution France). C'est également à RTE que revient la répartition de cette énergie en fonction des besoins, ainsi que les interconnexions européennes. Au cours d'une conférence de presse à Bordeaux, les responsables de RTE sud-ouest ont mis en évidence tout l'aspect positif de leurs activités, ainsi que le côté de plus en plus gourmand en énergie de la grande région, en particulier l'Aquitaine. Il se confirme en effet que la hausse de la consommation de l'Aquitaine est toujours supérieure, avec 3,1% de progression en 2008, à la moyenne nationale qui est de 2,8%. Si on prend en compte la période 2004-2008, la progression de la consommation de l'électricité en Aquitaine s'est située à 11,3% contre 5,5% au plan national. D'autre part RTE a enregistré, cette fois pour le sud-ouest, des pics de consommation hivernale historiques. Ce fut le cas les 7 et 8 janvier 2009 en raison d'une vague de froid. Le 8 janvier à 19h08 la pointe record a atteint 12 755 MW.

L'effet clim

Le  sud-ouest champion de la consommation d'électricité
Cette hausse de la consommation d'électricité que les pouvoirs publics voudraient pourtant contenir est particulièrement observée dans le secteur domestique. La demande de ce secteur s'est accrue de 4,7% alors que celle des PME-PMI n'a augmenté que de 2,9% en 2008 (par rapport à 2007), tandis que celle des industriels baissait de 0,8%. On considère que la hausse de la population dans le sud-ouest, l'amélioration de l'équipement ménager, le nombre des ordinateurs, et bien sûr, les vagues de froid sont à l'origine de la flambée de la consommation d'électricité dans la région. On observe cependant que les besoins tendent aussi à s'accroître en période estivale, d'où le constat de "l'effet climatisation" dont l'existence est confirmée par les observations de RTE et de l'INSEE.
Les besoins régionaux et nationaux en électricité ne paraissent pas préoccuper outre mesure les responsables de RTE. Le rôle du groupe,ont précisé ses responsables, est précisément de veiller à l'équilibre entre la production et les besoins pour l'avenir. Si ce n'était pas le cas, RTE alerterait les pouvoirs publics. De gros projets sont en porte-feuille, dont certains de caractère nucléaire. Mais le réseau s'élargit aux énergies renouvelables:en 5 ans l'énergie électrique d'origine éolienne a été multipliée par 10. Le raccordement de l'éolien et du photovoltaïque se poursuivent d'ailleurs dans le sud-ouest.

Bonnes nouvelles pour Dax et Marmande

RTE renforce considérablement ses investissements tant pour répondre aux besoins, "sécuriser" les lignes, que pour mieux satisfaire la demande. Ces investissements qui avaient progressé de plus de 17% en 2008 seront presque doublés cette année pour atteindre 200 millions d'euros dans le sud-ouest. 260 km de lignes ont été sécurisées en 2008 pour être moins exposées aux tempêtes dans le cadre d'un programme qui s'étend jusqu'en 2017. Ainsi, avec la tempête Klaus, il a été observé que deux fois moins de lignes haute tension, six fois moins de pylônes, et trois fois moins de postes ont été touchés. De plus, RTE a tenu ses engagements de remise en service sous cinq jours.
Le groupe s'attèle par ailleurs au développement du réseau en Aquitaine. C'est ainsi que la région dacquoise qui connaissait de gros problèmes va bénéficier de la construction d'un poste de transformation au nord-est de Dax. Dans les Pyrénées-Atlantiques, 17 km de ligne en vallée de Soule seront reconstruits en câblage souterrain. Le BAB (Bayonne, Anglet, Biarritz) bénéficiera d'un câblage meilleur conducteur en 2010 et 2011. En Gironde, la ligne Cissac-Hourtin sera elle-aussi reconstruite en souterrain. Câblage souterrain et d'autres travaux sont aussi programmés en Lot-et-Garonne pour une meilleure alimentation de Marmande.
45 millions d'euros avaient été dépensés en 2008 en Aquitaine par RTE. En 2009 les investissements en Aquitaine atteindront 63,5 millions d'euros.
Lundi 27 Avril 2009

Lu 949 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com