Les bons chiffres de la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique



"2015 a été une grande année "

Le point à Bordeaux avec Bernard Dupouy, président, Dominique Garnier DG, et leurs collaborateurs (Ph Paysud)
Le point à Bordeaux avec Bernard Dupouy, président, Dominique Garnier DG, et leurs collaborateurs (Ph Paysud)
La Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique qui était avant l'heure à l'échelle de la nouvelle grande région ALPC , a réalisé, selon ses dirigeants "une grande année 2015". Dans un contexte global marqué par la morosité, c'est une belle performance. Ces bons résultats ont été présentés devant la presse à Bordeaux, et aux sociétaires au cours d'une assemblée générale qui se déroulait à Niort. La banque qui revendique la formule coopérative a souligné aussi l'arrivée d'une nouvelle administratrice, Evelyne Nicolini-Luro, directrice générale de JouéClub, à Bordeaux, nomination qui s'inscrit dans le cadre de la féminisation prévue par les textes.
La BPACA dont le périmètre s'étend sur 11 départements et qui espère bien que le nom de la nouvelle région reprendra le terme "Centre Atlantique" (le directeur général, Dominique Garnier, a fait allusion aux réserves limousines à l'égard du seul terme "Aquitaine"), avec 627 000 clients, en engrange 45 000 de nouveaux. Le maintien de 243 agences -pour lesquelles un plan de rénovation est annoncé- et le rôle des conseillers de clientèle que l'on s'efforce de ne pas changer trop souvent, un équilibre avec le digital, y sont sans doute pour quelque chose. La BPACA a notamment marqué des points sur le littoral et en Gironde. Cela auprès des particuliers, mais aussi des entreprises, puisque une entreprise sur trois fait appel à elle. Elle est aussi présente -bien que loin après le CA- dans le secteur agricole:16% de ses clients ont une activité dans ce secteur. La branche assurance se porte bien elle-aussi avec la perspective de 100 000 clients à la fin de 2016.
  • PLUS DE 48 000 PROJETS SOUTENUS
Les encours d'épargne monétaire ont atteint 9,1 milliards d'euros, en hausse de plus de 9%, hausse qui porte sur les dépôts à vue, à terme, sur l'épargne logement, et sur le livret A. On notera également que l'encours assurance vie, avec 3,5 milliards d'euros est en augmentation de plus de 135 millions d'euros. Côté crédit (11, 2 milliards d'euros) c'est une croissance de 8%. Quelque 48 500 projets sont soutenus.
La BPACA n'en subit pas moins, comme l'a souligné son directeur général Dominique Garnier le contexte économique actuel, avec son incidence sur la concurrence entre établissements tirant les taux vers le bas. Ainsi le produit net bancaire s'établit à 401,4 millions d'euros, en recul de 2,8%. Les produits sur dividendes ont cependant rapporté 9 millions d'€. Avec la prise en comptes de divers éléments, le résultat net de la BPACA , à 66 millions d'€, progresse de 0,4%.
La BPACA qui a finalisé l'absorption du Crédit commercial du Sud-Ouest, réalisé un nouveau site à Limoges-Ester, et qui emploie 2300 collaborateurs se dit "résolument tournée vers l'avenir pour accompagner ses clients et sociétaires dans la réalisation de leurs ambitions et de leurs projets".
Jeudi 28 Avril 2016

Lu 335 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com