Les nouvelles priorités de la CRCI d'Aquitaine



Laurent Courbu (Ph Paysud)
Laurent Courbu (Ph Paysud)
La Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie d'Aquitaine a achevé son processus de renouvellement et d'installation, et sa nouvelle équipe, peut mettre en oeuvre son programme sous l'impulsion du nouveau président, Laurent Courbu. Ce renouvellement coïncide avec des réformes concernant ces assemblées consulaires, ainsi qu'avec un redéploiement conduisant à la réorganisation et à la mutualisation des tâches. Laurent Courbu a expliqué, à Bordeaux, devant la presse, la façon dont les choses vont se passer, après avoir fait le point sur les éléments financiers. Le budget (4,2 millions d'€ hors recettes fiscales) de la CRCI a été voté à l'unanimité, ce qui laisse augurer d'une volonté commune d'aller de l'avant. Il faut noter que l'échelon régional va jouer un rôle important en matière financière en collectant et répartissant entre les 7 CCIT d'Aquitaine le produit de la TACFE et de la TAVAE ( 49 millions d'€). La priorité va aller à la recherche d'économie d'échelle par la mutualisation des services et la répartition des tâches entre les CCIT "la chambre régionale n'ayant ni la vocation ni les moyens de faire à la place des autres". Elle se contentera de "booster" les moyens. A cet effet un fonds d'investissement régional a été créé.
L'international- Laurent Courbu se tourne également vers l'international et constate que malgré ses atouts l'Aquitaine n'est qu'au 12e rang des régions exportatrices, alors que, selon lui, elle devrait être à la 6e place. La correction de cette faiblesse dépend avant tout des entreprises ells-mêmes. Mais pour ce qui est des structures de soutien, la CRCI doit revoir le système en place, en l'occurrence Aquitaine International qui semble ne pas avoir répondu aux attentes. Du moins côté Conseil Régional, puisque Alain Rousset a manifesté sa volonté de stopper la participation de la région au co-financement. Laurent Courbu a expliqué que l'on se dirige vers la création d'un service inspiré de ce qu'a fait le Nord Pas de Calais dans le domaine de l'international (CCI International) lequel pourrait regrouper les personnels intéressés, y compris des services de la DIRECTE, et contractualiser avec la région Aquitaine. L'action internationale aquitaine devrait être placée sous les responsabilité d'un administratif, ainsi que sous celle d'un professionnel, en l'occurrence Jean-Claude Fayat, membre-associé.
Vendredi 1 Avril 2011

Lu 747 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 26 Juin 2017 - 19:37 Le chômage encore en hausse

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com