Louis Gallois plaide la cause de la LGV devant le Grand Montauban



Louis Gallois plaide la cause de la LGV devant le Grand Montauban
Montauban s'intéresse à la LGV. C'est ce qui ressort du communiqué suivant diffusé par le Grand Montauban suite à un colloque sur le sujet.
"L'ancien président de la SNCF et d'EADS, président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, Louis Gallois avait répondu à l'invitation du Club des Ambassadeurs du Grand Montauban dont il est également président d'honneur, et de Brigitte Barèges, présidente du Grand Montauban, pour échanger sur ce sujet majeur de l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse sur notre territoire.
Devant un parterre de près de 300 personnes, après avoir rappelé son attachement à sa ville natale, Louis Gallois, en présence du préfet et du président du Conseil départemental, a livré sa vision des perspectives qui seront offertes au Grand Montauban, au département de Tarn-et-Garonne mais aussi à la future grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon avec l'arrivée de la LGV Bordeaux-Toulouse : fin de l'enclavement ferroviaire, perspectives économiques en terme de travaux publics et d'emploi, dynamisme et attractivité renforcée autour de la construction d'un nouveau quartier de gare à Bressols et développement de la zone économique de Grand Sud Logistique. Il a notamment rappelé que « l'un des intérêts de cette LGV est de décongestionner l'aéroport de Blagnac qui pourra ensuite se développer à l'international».
Selon ce capitaine d'industrie Français reconnu, « dans le monde entier le TGV est considéré comme un atout considérable pour la France. Il serait anormal que la boucle du grand sud reliant Bordeaux à Marseille ne soit pas raccordée par le TGV ». Pour lui, « il y a encore de la place en France pour des lignes TGV. La France, à l'ouest de l'Europe, doit disposer d'un réseau de communication qui la relie au reste de l'Europe ».
« Le TGV permet une desserte rapide qui évite un trafic aérien excessif. C'est un moyen de transport écologique et économique », a confirmé Louis Gallois questionné sur l'avenir du train, avant d'ajouter « qu'il souhaite que la France ait de grands projets structurants. Pas uniquement pour l'économie mais aussi parce que c'est ça qui donne le moral aux gens ! » Louis Gallois a salué la mobilisation de l'ensemble des décideurs locaux qui travaillent de concert pour que le projet voit le jour précisant que « la LGV est une formidable chance, mais elle se construit ».
Lors de cette soirée, pour la première fois, le Tarn-et-Garonne s'est présenté uni et fort autour d'un projet structurant pour son territoire. D'une seule voix, l'ensemble des décideurs politiques (Etat, Département, Ville, agglomération, maires des communes limitrophes), des acteurs économiques et des représentants des chambres consulaires ont témoigné de l'impérieuse nécessité de la réalisation de ce projet."
Mercredi 1 Juillet 2015

Lu 238 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com