Nicolas Sarkozy à Bordeaux: "frauder la sécurité sociale c'est voler"



Ph présidende de la République
Ph présidende de la République
Le Président de la république et le gouvernement déclarent la guerre à la fraude sociale qui semble à leurs yeux responsable de tous les maux. "Frauder la sécurité sociale c'est voler" a notamment déclaré Nicolas Sarkozy au cours du discours qu'il a prononcé à Bordeaux. Cette fraude entraînerait, selon les chiffres qui circulent, un manque à gagner colossal, de l'ordre de dizaines de milliards d'euros. Les difficultés du régime social français, qui est sans doute le plus élaboré du monde, ne s'expliquent pas cependant uniquement par la tricherie. Le système produit aussi son "mal" en favorisant la surconsommation de soins. Les remboursements du régime général ont progressé de 3,1% sur les neuf premiers mois de l’année 2011 selon les chiffres officiels. "A fin septembre, constate l'Assurance maladie, les remboursements de soins de ville du régime général progressent de +3,3%, comme à fin août (en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières). Les remboursements de soins médicaux et dentaires progressent de manière similaire depuis plusieurs mois. Sur les neuf premiers mois de 2011, l’évolution est de +4,4%".
Néanmoins le Président de la République s'est montré soucieux de la sauvegarde de ce régime social français mais en lui faisant subir les réformes qui lui paraissent indispensables. Il a une nouvelle fois évoqué l'idée, au demeurant intéressante, d'un prélèvement sur les importations sans donner d'indication sur la forme de cette contribution. Le projet sera sans doute soumis au haut conseil du financement de la protection sociale dont Nicolas Sarkozy a annoncé la création, et qui devra faire connaître ses conclusions avant la fin de l'année. Cette idée qui revient à taxer les importations pourrait bien éveiller l'ire de Bruxelles et de l'OMC si elle était décidée de façon spécifique. Le seul moyen de la faire passer est sans doute d'instaurer une TVA sociale n'épargnant pas les importations.
Nicolas Sarkozy n'a pas non plus manqué l'occasion de dénoncer les mesures prises par les gouvernements socialistes, en particulier la retraite à 60 ans, et les 35 heures. Cédant à des considérations venues de l'UMP, il a annoncé l'instauration d'un travail obligatoire de 7 heures pour les titulaires du RSA. "Sarkozy instaure le travail obligatoire" dénoncent ses détracteurs. Là-aussi on ne sait pas à quoi, et comment, ces sans travail devront oeuvrer. Et, pendant que le Président rentrait sur Paris son gouvernement annonçait un quatrième jour de carence, en cas d'arrêt maladie, pour les salariés du privé et un jour pour les fonctionnaires...La mise en conditions est suivie d'effets immédiats...
G.G.
Mardi 15 Novembre 2011

Lu 603 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com