Nohant Festival Chopin:le vibrant souvenir de la Callas



Photomontage Paysud
Photomontage Paysud
Beau succès pour le spectacle écrit par Alain Duault et pour Béatrice Uria-Monzon qui reprend une dizaine des"tubes" de Maria Callas décédée il y a 40 ans


 Elle chante divinement bien, avec une puissance de la voix que l'on ne lui connaissait pas. Il fait preuve d'un grand talent de conteur qui capte notre attention d'entrée, et pour près de deux heures que l'on ne voit pas passer. C'est cette complicité entre Béatrice Uria-Monzon et Alain Duault , à laquelle s'ajoute la virtuosité du pianiste Yves Henry que le Nohant Festival Chopin offrait d'entrée à son fidèle public friand de romantisme littéraire et musical. Le rideau s'est levé sur le grand rendez-vous berrichon -il se prolonge en juin et juillet- avec cette séquence construite autour du 40e anniversaire de la mort de Maria Callas et de la réédition en poche du livre d'Alain Duault "Dans la peau de Maria Callas" (Le Passeur).
Un premier acte fait d'une causerie animée par Jean-Yves Clément au cours de laquelle Alain Duault a dévoilé son engouement de jeune homme pour la célèbre cantatrice, et rappelé combien la carrière et la vie de Maria Callas furent marquées par la force du destin. Puis, en soirée, cette histoire empreinte de tristesse se transforme en spectacle, et Alain Duault en révèle les heurs et malheurs, ponctués des airs qui ont forgé le mythe de "la Callas".
Béatrice Uria-Monzon qui avait qualifié ce projet de fou lorsque le Monsieur classique de France3 le lui proposa, est là pour les interpréter sans faille, et se mettre dans la peau et surtout la voix (sans la copier) de celle qui se produisit sur les plus grandes scènes du monde. Béatrice Uria-Monzon réalise une belle performance puisqu'il lui faut interpréter une dizaine de grands airs qui ponctuent l'intervention du récitant. Elle y réussit fort bien. On tremblait un peu pour elle lorsque vint l'heure de l'incontournable Casta Diva (Bellini), mais il ne fallait pas. Béatrice Uria-Monzon démontrait brillamment avec son propre style, qu'elle n'est pas seulement la plus célèbre Carmen du monde, bien que la Habanera fut également au programme. Inutile de dire que le public de Nohant a ovationné cette belle réunion de talents....
G.G.
 
LE NOHANT FESTIVAL CHOPIN
Mardi 6 Juin 2017

Lu 530 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 19:29 Opéra:la Vie Parisienne à la bordelaise

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com