Périgord-Tabac : à la recherche de nouveaux producteurs


La coopérative périgorde demeure optimiste malgré la baisse du nombre de planteurs. Parallèlement Bergerac Seed poursuit l'oeuvre de l'ITB


Une culture qui n'est plus soutenue

Photo-montage RD
Photo-montage RD
Réunis à Boulazac (Dordogne) pour les assemblées générales de la caisse d'assurance et de la coopérative, les producteurs de tabac de cette région restent réalistes et maintiennent le cap. Laurent Testut, récemment élu président de Périgord- Tabac, se veut raisonnablement optimiste malgré une conjoncture peu favorable. Des marchés existent et la coopérative recherche de nouveaux producteurs.
Les campagnes 2015 et 2016 – En 2015, 394 ha de tabac ont été plantés (142 ha de Virginie et 252 ha de Burley) montrant toujours une tendance à la baisse. Les conditions climatiques ont été plutôt satisfaisantes donnant de bons résultats en rendement et qualité. Rappelons que depuis la campagne 2015, pour la première fois dans l'histoire de la tabaculture française, la production n'a plus aucun soutien financier extérieur ou public. Les tabaculteurs sont rémunérés uniquement par un prix commercial qui reste attractif. En 2016, 361 ha de tabac ont été plantés dans la coopérative Périgord-Tabac, dont 244 ha de Burley avec un nouveau producteur dans l'Allier. Les superficies de tabac Burley mécanisées ont progressé de façon significative aussi bien en 2015 qu'en 2016. Le nouveau président Laurent Testut insiste: "Si l'on veut que la production de tabac perdure, que des jeunes s'intéressent à cette production, cela passe obligatoirement par la mécanisation."

Laurent Testut nouveau président

Caisse d'Assurance Mutuelle des Producteurs de Tabac de Périgueux - En présence du président national Guy Poujade, le président de la caisse périgordine Johannès Huard dresse le bilan de l'année 2015. Constat d'un taux de perte de 2,3% contre 23% en 2013, une année noire pour la caisse d'assurance. L'année 2016, avec des conditions climatiques peu favorables, reste également relativement faible au niveau des pertes de récolte. Le président Huard qui a œuvré pendant treize années à la tête de la Caisse de Périgueux, indique qu'atteint par la limite d'âge, il va laisser sa place. Il rappelle à la mémoire de l'assemblée ses prédécesseurs, René Jeannot et Marcel Vidal. Il précise par ailleurs, qu'en partenariat avec Groupama, le projet d'Assurance récolte 2017 comportera des aménagements fondamentaux nécessitant des changements techniques et administratifs.
Laurent TESTUT, nouveau président de Périgord Tabac –Une coopérative créée en 1975 à une époque où seulement en Dordogne on comptait plus de 5000 producteurs de tabac … alors qu'en 2015 il n'y a plus que 180 exploitations pour l'ensemble de la coopérative. Laurent Testut, producteur de Burley à Beaumont du Périgord, est ainsi le 3ème président après Georges Chaverou président de 1975 à 1995 et Jacques Beaudoin de 1995 à 2015, présent à cette assemblée (en médaillon avec L.Testut).

Une fusion ajournée

Dès 2013, le président Beaudoin avait annoncé "la nécessité de réformer les structures nationales et régionales afin de les calibrer à la réalité de la production". Mais ce projet, s'il reste toujours d'actualité, a été ajourné. Par contre, des liens étroits se sont noués avec la Coopérative Tabac Garonne Adour (TGA) basée à Tonneins et présidée par Olivier Monget (photo en médaillon). Il a insisté sur la nécessité de maintenir une production de qualité dans le Sud-Ouest pour alimenter l'usine de Sarlat, et les marchés dit de "niche", comme la Société Traditab créée par la coopérative en 2008 pour commercialiser les produits sous la marque 1637. "La baisse de la production tabacole, ne touche pas que Périgord tabac, elle est générale en France" O. Monget indique que TGA rencontre les mêmes difficultés que Périgord tabac. Dans sa région, berceau de la culture du tabac en France, il ne reste plus que 197 producteurs pour 470 ha de tabac. Pourtant, il y a des débouchés. En 2016, TGA a vendu directement plus de 1000 t. de tabac à l'usine de France Tabac à Sarlat et 300 t à Traditab. L’orientation de la production est faite en relation avec le marché.
Les regroupements restent à l'ordre du jour. En 2016, la France était couverte par 11 coopératives tabacoles. Suite à des fusions 7 subsistaient encore en 2013, et avec la fusion récente de la coopérative Poitou Tabac avec la Coopérative Tabac Feuilles de France (CT2F) basée à Schiltigheim (représentant 55% de la production française)il ne reste plus que 5 coopératives tabacoles en cette fin d'année 2016.

Bergerac Seed and Breeding (BSB):le point

Jean-Louis Verrier (en médaillon), responsable de la sélection présente la société semencière spécialisée dans l'amélioration variétale du tabac portée par la filière tabacole française sur l'ancien site de l'Institut du Tabac à Bergerac (ITB). BSB constitue un atout stratégique pour les producteurs français et européens. BSB a repris une partie des activités et du personnel de l'ITB (5 personnes) et l'accès à une banque de gènes unique en Europe et des variétés commerciales, assurant ainsi la poursuite des travaux engagés et l'expertise acquise en plus de 80 années. L'équipe s'est enrichie de deux nouvelles recrues dont Anna Malpica pour la sélection variétale en février 2016. La production, le conditionnement et la commercialisation des semences de tabac sont sous la responsabilité de Catherine Poisson, à Bergerac depuis 1990. Les graines sont commercialisées en Europe (France, Italie, Suisse, Grèce.., Asie et Afrique). BSB prospecte de nouveaux marchés en Europe en Bulgarie, Roumanie, Croatie …
Un catalogue des variétés commercialisées a été créé récemment, disponible sur le site internet de BSB http://www.bergeracsb.com
En résumé, malgré les craintes et les incertitudes qui pèsent sur l'avenir de la filière tabacole, les producteurs de Périgord tabac veulent continuer de croire en l'avenir et le plus cher désir du président Laurent Testut c'est d'accueillir de jeunes producteurs, car ils sont l'avenir ! Pour lui, la culture du tabac est une opportunité à saisir.
René Delon
Plus d'infos sur Périgord tabac http://www.perigordtabac.com

Notre photo (montage RD): Assemblées générales de Périgord tabac du 19 décembre (de g à droite) J. Huard, L. Testut; C. Labrusse et G. Catinel. En médaillon de haut en bas : L. Testut et J. Beaudoin, J-L Verrier (BSB), et O. Monget (TGA.)
Mercredi 21 Décembre 2016

Lu 1213 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com