Quand la culture crée des emplois en Midi-Pyrénées et dans le Sud



Le Capitole à Toulouse (ph site Toulouse Tourisme)
Le Capitole à Toulouse (ph site Toulouse Tourisme)
Nombre d'hommes -ou de femmes politiques- ne placent pas les activités culturelles au rang des priorités, qu'ils (elles) soient au pouvoir ou non. C'est oublier que ce domaine figure également au rang des besoins humains, et qu'il peut aussi jouer un rôle en matière d'économie et d'emploi. Une étude de INSEE Analyses Midi-Pyrénées en fournit une belle démonstration, et elle apportera de l'eau au moulin des défenseurs de la culture, mais aussi des intermittents du spectacle. Donc cette étude signée Sophie Pauvers, avec la collaboration de Paule Audibert (Direccte), Bernard Salanié (Drac), Aurélie Zussy-Stirer (Cress) fait le constat qu'en Midi-Pyrénées, l’emploi dans les activités culturelles a progressé deux fois plus vite qu’en province entre 2007 et 2012. Midi-Pyrénées est désormais la seconde région française, hors Île-de-France, pour le poids des activités culturelles dans l’emploi total "aux côtés du Languedoc-Roussillon et de ses autres voisines du sud de la France".
37 800 EMPLOIS
Le constat: "En 2012, les activités culturelles représentaient 27 700 emplois dans le spectacle vivant, la gestion des monuments historiques, ou encore la publicité. Parmi ces emplois, 13 200 concernent des professions spécifiques à la culture soit un peu moins d’un emploi sur deux, tandis que 14 500 concernent des fonctions support (secrétaire, comptable…). Par ailleurs, 10 100 emplois relevant de professions culturelles s’exercent en dehors d’activités culturelles. Ces deux approches de la culture, par activités et par métiers, sont complémentaires et permettent de dresser un panorama complet de ce domaine, qui génère 37 800 emplois en Midi-Pyrénées en 2012."Soit 2,3% de l'emploi total, ce qui égale les chiffres de l'industrie alimentaire.
UN SOUTIEN FINANCIER
L'étude de l'INSEE souligne que le spectacle vivant représente plus du quart des emplois culturels en Midi-Pyrénées.Les conditions d’emploi dans cette activité sont cependant difficiles : les contrats courts et les temps partiels y sont bien plus fréquents avec notamment le recours à l’intermittence qui se traduit par une alternance de périodes d’emploi et de chômage. Il est souligné les collectivités territoriales de la région, en tout premier lieu, et la Drac, soutiennent, par leurs interventions financières, le dynamisme culturel de Midi-Pyrénées. N'en déplaise aux adeptes du tout libéral, le financement public a du bon...
Dimanche 8 Novembre 2015

Lu 206 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com