Selon les Economistes Atterrés d'autres politiques sont possibles


Le collectif publie un nouveau Manifeste qui suggère 15 chantiers pour une autre économie


Le chômage n'est pas une fatalité pour les Atterrés (montage Paysud)
Le chômage n'est pas une fatalité pour les Atterrés (montage Paysud)
Les Economistes Atterrés sont de retour. Après des prises de position et un manifeste (2010), plusieurs livres allant à l'encontre des théories de la pensée économique néo-libérale dominante en Europe, et donc en France, le groupe remonte au créneau avec la publication, aux Editions Les Liens qui Libèrent, d'une nouvelle profession de foi:"Nouveau Manifeste, 15 chantiers pour une autre économie". Deux économistes bordelais Jean-Marie Harribey et Edwin Le Héron font partie de ce groupe des Economistes Atterrés. Ce dernier nous accordait une interview vidéo en février 2012
Après le succès du premier Manifeste -près de 100 000 exemplaires vendus- le fameux collectif présente ses propositions afin de "démontrer que, plus que jamais, un changement de modèle est indispensable".
Arguments: "Austérité pour le plus grand nombre et prospérité pour une minorité privilégiée, appui sans conditions aux banques et à la finance et rationnement des services publics : ce cocktail nocif continue de nous être administré. Les gouvernements, en France comme un peu partout en Europe, n’ont pas tiré les leçons de la récession de 2008, la plus grave depuis 1929. Ils ont choisi de pousser plus loin encore les politiques néolibérales. Le résultat est désastreux : chômage, précarité et pauvreté atteignent des records".
Les Atterrés considèrent "que 'd'autres voies sont possibles, et qu' il est plus que temps de s’y engager". "C’est, estiment-ils, ce que nous entendons montrer en publiant ce Nouveau Manifeste des économistes atterrés. Il développe des propositions en quinze thèmes (écologie, salaires, protection sociale, fiscalité, banques, etc.), qui constituent autant de chantiers pour l’alternative.
"Non, nous ne sommes pas condamnés à endurer le néolibéralisme, à regarder gonfler les « bulles » financières et à subir leur éclatement. Les jeunes ne sont pas voués à la galère du chômage et des petits boulots. Nous ne sommes pas contraints de voir, jour après jour, notre planète de plus en plus dégradée.
Oui, d'autres politiques sont possibles."

La voix des Economistes Atterrés se fait entendre après celle de François Hollande qui, sur France Inter, n'a pas annoncé de modification de stratégie, le gouvernement s'inscrivant dans la logique européenne. Mais en Grèce les choses vont mal, et la Grèce pourrait bien être le talon d'Achille d'une certaine Europe. Alors, peut-être, une oreille plus attentive aux idées du Collectif ça et là....
G.G.
Lundi 5 Janvier 2015

Lu 169 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 20:20 La Corée du Sud croit au voyage en tube

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com