Un lopin de terre collectif pour bloquer le projet de LGV Sud-Ouest


Les anti LGV de Gironde ont acheté à 140 deux parcelles de terres pour bloquer ou retarder le projet....


D'après GPSO
D'après GPSO
Si Alain Rousset pavoise suite à un avis favorable du Conseil d'Etat -et à celui du gouvernement- les trains à grande vitesse après Bordeaux ne sont peut-être pas pour demain. La Coordination Vigilance LGV de Gironde vient de dégainer l'arme qu'elle avait jusque là tenue secrète:un lopin de terre exactement sur le tracé projeté de la ligne. Il fallait faire vite: Alain Vidalies vient d'annoncer que la DUP (Déclaration d'Utilité Publique) sera prise avant la date limite du 8 juin 2016. "Au mépris des nombreux rapports d'experts, de l'avis défavorable de la commission d'enquête et du refus de la majorité de la population " estime la Coordination.
Les anti LGV girondins avaient trouvé ce paravent il y a déjà cinq ans, et s'étaient bien gardés de le dévoiler. Ils révèlent aujourd'hui:" Deux parcelles d'une surface totale de 1868 m2 ont été achetées en indivision par 140 personnes sur le tracé pressenti de la LGV en Sud-Gironde.
La transaction a été effectuée en 2011 ; avant la signature de l'arrêté préfectoral gelant tout projet de vente ou de construction sur l'emprise du faisceau retenu. Cette acquisition s'est réalisée dans la plus grande discrétion pour éviter que RFF (Réseau Ferré de France) n'entrave la vente."

Et d'ajouter: "Face à cet opiniâtre déni de démocratie, nous faisons connaître aujourd'hui publiquement cet achat collectif, action de résistance déterminée et pacifique ! Nous sommes déterminés à aller jusqu'au procès en expropriation en refusant tout accord à l'amiable ce qui entraînera une longue et complexe procédure juridique pour retrouver les 140 copropriétaires un peu partout en France ... et à l'étranger !
La Coordination Vigilance LGV Gironde continuera à lutter énergiquement contre ce projet par tous les moyens à sa disposition (recours juridique contre la DUP notamment)"

  • La Coordination invite " ceux et celles qui s'opposent à ce projet dévastateur pour le Sud-Gironde" à venir participer à une action collective sur place le samedi 4 juin, dès 11H, à Landiras, au lieu-dit Bel Air (fléchage annoncé). "Après l'accueil et les premiers échanges, la journée se poursuivra par un apéro collectif, un repas tiré du sac, des infos sur le projet GPSO et les actions à venir, ….. Il est possible de camper sur place si vous le souhaitez (apportez tente, couchage et nourriture."

Jeudi 26 Mai 2016

Lu 142 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 12 Septembre 2017 - 20:33 L'Occitanie prépare un plan bois

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com