Ligne Libourne-Bergerac-Sarlat:une motion de la CCI Nouvelle-Aquitaine  30/06/2017

La CCI Nouvelle-Aquitaine communique:
"A la veille de l’inauguration de la LGV, la CCI Nouvelle-Aquitaine s’étonne de la nouvelle annonce du montant des travaux et demande à SNCF Réseau de réévaluer le coût des travaux justes nécessaires à la rénovation de la voie. Cette ligne est primordiale pour les entreprises des différents territoires de la plus grande région de France.
Les travaux de modernisation de la ligne ferroviaire Libourne/Bergerac/Sarlat ont été inscrits au Contrat de Plan Etat Région (CPER) pour un montant de 45 millions d’euro avec une participation de 37,5% pour l’Etat, 37,5% pour la Région, 15% pour SNCF Réseau et 15% pour les Collectivités territoriales situées le long de l’axe ferroviaire. Lors de la dernière réunion du Comité de pilotage pour cette ligne ferroviaire, SNCF Réseau a indiqué que les coûts de régénération de la ligne Libourne/Bergerac étaient désormais évalués à plus de 91 millions d’euro.
En souhaitant la réévaluation des coûts de ces travaux, la CCI Nouvelle-Aquitaine rappelle également avec insistance qu’il est primordial que les entreprises des territoires de la Nouvelle-Aquitaine puissent bénéficier d’un accès le plus rapide possible à la LGV Paris/Bordeaux.
La CCI Nouvelle-Aquitaine demande à l’ensemble des acteurs (Etat, Conseil Régional, SNCF Réseau, Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), Départements de la Gironde et de la Dordogne) d’engager une concertation afin de trouver les moyens de garantir un accès rapide à Paris pour les entreprises des territoires de la Nouvelle-Aquitaine."











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com