Connectez-vous


Impact Gilets Jaunes:l'appel au secours du commerce des centres-villes


Situation catastrophique du commerce traditionnel selon la Ronde des Quartiers de Bordeaux qui écrit aux ministres


Impact Gilets Jaunes:l'appel au secours du commerce des centres-villes
La Ronde des Quartiers de Bordeaux s’est associée à un collectif de commerçants de plusieurs villes de France pour écrire aux Ministères de l’Economie et des Finances et de l’Intérieur pour alerter à la fois sur l’imminence de la catastrophe économique de certains commerces mais également sur la nécessité de restaurer l’ordre en centre-ville pour permettre aux commerçants de travailler dans des conditions sereines.
L’imminence d’une situation économique catastrophique -Le courrier au Ministre de l’Economie et des Finances a pour but d’alerter sur l’imminence d’une situation catastrophique pour l’ensemble des commerçants. Ces évènements redondants sur les périodes vitales du commerce comme le mois de décembre et les soldes d’hiver ont des conséquences irrémédiables sur celui-ci tels une perte cumulée de 40% du chiffre d’affaire en décembre et un climat anxiogène qui rebute nos clients à fréquenter le centre-ville. Nos commerçants et artisans sont en péril, certains meurent, les salariés des grands groupes se retrouvent en précarité ou en chômage technique. Certes les services URSSAF et DIRECCTE sont mobilisés et répondent aux dossiers que nous leur transmettons, mais cela restera insuffisant pour éviter une perte irrémédiable car il ne s’agit que de reports de paiements.
« Dans le commerce, nous avons un principe que nous connaissons tous, ce qui est perdu est perdu et ne se rattrape pas » explique Christian Baulme, président de la Ronde des Quartiers.
Nous souhaitons alors qu’un plan d’accompagnement soit mis en place pour les commerçants : exonération de charges, de taxes, aides liées aux pertes et dégâts subis, interventions auprès des banques et assurances pour une facilité de procédure et un accompagnement particulier : « état de catastrophe exceptionnel du commerce ».
Nous lançons à ce titre un appel à la région Nouvelle Aquitaine afin que cette dernière nous rencontre pour écouter nos doléances et débloque des fonds comme certaines autres régions de France ont pu déjà le faire. En second lieu, en tant qu’acteurs fédérateurs et créateurs d’animations et d’attractivité dans notre ville mais aussi grâce à nos compétences et réseaux, nous demandons un soutien exceptionnel pour développer un panel d’actions fortes à la fin du mouvement des « gilets jaunes » et ainsi inciter nos clients à revenir.
La nécessité du retour à l’ordre- En effet, que cela soit à Bordeaux, Dijon, Grenoble, Lyon, Rennes, Nantes, Toulouse, nous assistons à des scènes de guérilla urbaine et restons la cible impuissante de débordements inacceptables.
« L’insécurité est la plus totale aussi bien pour les résidents que pour les commerçants qui se sentent isolés et sans défense. Nous demandons la protection de nos commerces et de nos clients qui n’osent plus venir » interpelle Jérôme Bianchi, président de l’Association des commerçants du Cour Alsace-Lorraine
Nous avons voulu interpeller le Ministre de l’Intérieur sur le fait que chaque semaine, c’est le travail d’une vie qui peut être attaqué, détruit ou volé. Nos commerçants, artisans et leurs salariés ne peuvent travailler librement et vivent dans l’insécurité et la menace d’attaques. Leur sécurité, ainsi que celle
de leurs clients, qui décident de résister face à cette atteinte à leur liberté et de soutenir leurs commerces par leur présence, n’est plus assurée.
Nous demandons donc de tout mettre en oeuvre afin que l’ordre soit restauré dans nos villes et que nos centres-villes puissent redevenir l’expression d’un bien-être. Ainsi, nos commerçants pourront travailler et reparticiper au dynamisme et l’attractivité de nos villes et de notre pays.
Un élan de solidarité entre commerçants- Dans ces moments sombres que notre secteur vit, nous, commerçants avons décidé de résister ensemble et avons réussi à créer un véritable élan de solidarité et de soutien.
C’est pourquoi à l’initiative de la Ronde des Quartiers, nous avons lancé un appel à l’ensemble de la profession, mardi 21 janvier au matin, afin que nous postions tous ensemble ce courrier pour souligner l’implication, non pas d’institutions associatives ou de fédérations, mais d’hommes et de femmes qui travaillent au quotidien au rayonnement de leur ville.
La Ronde des Quartiers de Bordeaux
Lundi 21 Janvier 2019

Lu 128 fois



Notez

Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018