EELV solidaire des salariés de Ford Blanquefort  22/03/2018

Stéphane Sabusse, conseiller départemental (EELV) de Gironde communique:
"L’intersyndicale des salariés de Ford appelle à une manifestation unitaire pour la défense des emplois le samedi 24 mars à Bordeaux (rassemblement à 10h30 Place de la République). Très inquiets depuis l’annonce d’un retrait du constructeur américain d’ici fin 2019, les salariés de Ford militent aujourd’hui pour la convergence des luttes : santé, cheminots, public-privé, retraités, tous ensemble contre la précarité !
Malgré un bénéfice 2017 de 8 milliards de dollars et après avoir reçu 50 millions d’euros de subventions publiques en 5 ans, la multinationale Ford propose la suppression de 900 emplois sur le site de Blanquefort et de 3000 emplois induits sur l’ensemble de la région. C’est scandaleux mais ce n’est malheureusement pas la première fois !
Inaugurée en juin 1973 par Henry FORD II en présence de Jacques CHABAN-DELMAS, l’usine de Blanquefort produisait un cinquième des boîtes de vitesse de la marque en l’an 2000. En 2009, prétextant une baisse d’activité, la firme automobile au logo bleu tire déjà sa révérence pour laisser la place au consortium allemand HZ Holding. L’échec rapide de cette reprise a eu pour conséquence le retour de Ford dès 2011 avec la promesse de maintenir des emplois sur le site en échange de compensations exorbitantes versées par les collectivités locales …
Le comité local Génération-s Médoc sera bien entendu présent aux côtés des salariés blanquefortais le 24 mars et lors prochaines actions de l’intersyndicale pour exprimer sa solidarité et demander que la promesse de maintien de l’emploi soit tenue.
La catastrophe sociale qui se profile renforce d’abord notre conviction qu’aucune subvention publique ne doit être accordée aux multinationales car ce sont autant de financements perdus pour les services publics et l’aide aux petites entreprises locales."













Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click