Gironde:comment une start up récolte les invendus  21/11/2017

Comerso, une start up qui met la logistique et la rationalisation du don au service de la lutte anti-gaspillage, annonce que plus de 67 000 repas ont pu être distribués aux plus démunis par la banque alimentaire de Bordeaux, grâce à un partenariat avec Leclerc Mios. De quoi soulager les associations et apporter une réponse concrète aux plus démunis.
Ces résultats encourageants sont basés sur huit mois de collaboration entre Comerso et Leclerc Mios, dans le cadre de l'application de la Loi Anti-Gaspillage.
Le partenariat entre Leclerc Mios et Comerso a démarré le 1er mars 2017. Depuis le démarrage, 67 600 repas ont pu être distribués grâce à la récolte des invendus réalisée par Comerso. 33 800 KG de produits ont été donnés aux associations. La formule de ce succès est simple : Comerso est un acteur logistique, spécialisé dans la collecte des invendus de la grande distribution. Equipés de camions réfrigérés et de systèmes informatiques qui garantissent la fraîcheur et la traçabilité des marchandises, les collaborateurs de Comerso récupèrent chaque jour les invendus de Leclerc Mios et les déposent à Mios (association « les liens du cœur ») le jeudi et à Bordeaux les autres jours de la semaine, dans les entrepôts de la banque alimentaire.











Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com