Autoroutes: le projet en forme d'avertissement de Dévelop'SO


La création d'un axe autoroutier Limoges–Langon est l’un des projets du "Comité citoyen pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest". Exclusivité Paysud: le détail de ces propositions.


Autoroutes: le projet en forme d'avertissement de Dévelop'SO
Jean-Marc Richard, Président et Marcel Gervaise, secrétaire de l’association Dévlop’SO ont levé le voile sur le projet du Comité . Un projet qu'ils qualifient de "citoyen" et " militant pour un meilleur équilibre des infrastructures et des transports en Aquitaine Dévlop'SO s'est fixé pour objectifs "d’obtenir des décideurs politiques et des managers techniciens la poursuite rationnelle et efficace du désenclavement du nord-est aquitain et notamment de la Dordogne."
Le projet est conçu en faisant intervenir tous les modes de déplacement, dans une perspective de développement durable, en conciliant la préservation de l’environnement avec les impératifs du progrès social. Il se fonde notamment sur l’observation du caractère quasi-insulaire de la péninsule ibérique, en raison de la barrière des Pyrénées constituant un obstacle naturel majeur. Devlop’SO préconise donc un ensemble cohérent de mesures.
Cela en "articulation avec l’irrigation devant être assurée par les futures lignes à grande vitesse, la modernisation des liaisons ferroviaires assurant le transport des voyageurs (par exemple l’électrification Périgueux-Limoges ".

Les axes du projet

Les principaux axes du projet sont les suivants:
- la mise en sécurité et la modernisation de la RN 134, du Somport à Pau, compte-tenu de l’accroissement du trafic et de la dangerosité actuelle;
- la mise en place d’un ferroutage efficace et, parallèlement, l’ouverture concrète d’ « autoroutes de la mer » avec des rotations très fréquentes de ferries transporteurs de véhicules lourds
- la réalisation d’une liaison routière rapide et sûre de Langon à Limoges (photo), ouvrant à partir de l’autoroute nouvelle A 65 un débouché sur l’ensemble du réseau européen ; cet accès permettrait tant aux touristes qu’aux transporteurs nord et est européens de parvenir au littoral aquitain ou à l’ouest-ibérique sans avoir à passer par Bordeaux : cela réduirait considérablement l’engorgement actuel et la pollution qui en découle.
Cette liaison routière rapide et sûre est au cœur de l'action. de Dévlop'SO. Il explique: "Elle permettrait de désenclaver et structurer le territoire tout en allégeant le trafic routier.
Au niveau national notre projet entraînerait donc un délestage significatif du trafic littoral atlantique (N10, A10, À 63 etc.). Cette plus grande fluidité réduirait les émissions de CO2 et renforcerait la sécurité. La possibilité d’aller vers le nord-est de l’Europe sans passer par Paris serait sensiblement accrue, tandis que le réseau autoroutier du grand quart sud-ouest trouverait plus de cohérence.
Au niveau régional, l'’encombrement sur Bordeaux serait fortement réduit, tandis que cette nouvelle structuration de l’intérieur aquitain aiderait au rééquilibrage économique et démographique de notre région. Cela constituerait un complément appréciable à des effets déjà bénéfiques de l’A 89."

L'enjeu pour Bordeaux et Périgueux

"Il y a urgence, s’exclame Jean–Marc Richard, car avec l’achèvement programmé fin 2010 de l’autoroute A65 Langon-Pau, le trafic ibérique central ou occidental se rendant vers le quart Nord-Est européen, va commencer à emprunter cette nouvelle voie pour raccourcir le trajet, et rejoindre au plus vite l’A89 Bordeaux-Clermont vers l’Est ou la N21 vers le Nord ! Aucun des professionnels du transport interrogés n’envisage de repasser par Bordeaux pour une liaison A65-A89. Tout cela, passera par Périgueux qui ne dispose d’aucun axe Nord-Sud et par la déviation de Bergerac et celle de Marmande en voie d’achèvement. Périgueux sera donc au cœur du problème et là, il ne s’agit pas de 2020, mais 2011 !
"Le Périgord, qui serait placé, à la croisée de deux axes essentiels et à quatre heures de Paris, verrait les conditions de son développement radicalement améliorées."
Pour plus d’informations voir le site Internet : www.devlpso.fr (lien ci-dessous)
Notre photo : M. Gervaise, secrétaire et J-M Richard, président de Devlop’SO et le projet de liaison Limoges >Langon

Lundi 18 Mai 2009

Lu 1336 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com