Faux débat et bras de fer

Commentaire

Faux débat et bras de fer
Les gilets jaunes continuent, le Président de la République et le gouvernement campent sur leurs positions. Emmanuel Macron a cru pouvoir éteindre la flamme des manifestants mais des voitures ont encore brûlé à Bordeaux ce samedi où ils étaient des milliers ainsi qu'à Paris. Paris où il devrait y avoir des prolongations ce dimanche devant Bercy si on en croit le Conseil National de la Résistance des Gilets Jaunes. Ainsi que le remarquait un communicant sur une chaîne d'info, Emmanuel Macron a toujours un temps de retard dans cette affaire. De plus les deux premières séquences du débat national sur fond de manifestants bloqués et de ville morte, en compagnie des maires, ont montré qu'il n'était qu'un vrai faux débat et qu'il vise surtout à faire valider une politique et à jouer la lassitude des manifestants. Les questions des maires ne correspondent pas à celles que posent les gilets jaunes. Ces derniers ne semblent pas prêts à désarmer, et il est à craindre que, en face de l'incompréhension des autorités, ils durcissent à nouveau leur action. Les effets néfastes sur l'économie du pays risquent donc de se prolonger de façon inquiétante si un changement de cap politique important n'intervient pas.

*Une vidéo sur Souillac qui en dit long

19/01/2019













Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018