Comment la réforme de l'auto-entreprise peut alimenter le chômage


Quarante pour cent des actuels auto-entrepreneurs cesseraient leur activité -et 40% de ceux-ci s'inscriraient à Pôle Emploi- si la loi Pinel était votée selon une étude des Poussins


Copie d'écran du site des Poussins (DR)
Copie d'écran du site des Poussins (DR)
Adrien Sergent, porte-parole et initiateur du Mouvement des Poussins vient de révéler les résultats du sondage mené sur les réseaux sociaux et auprès des 116.000 signataires de sa pétition sur Change.org. Parmi les 14.119 répondants à l’étude diffusée en ligne, 10.154 auto-entrepreneurs ont donné leur sentiment sur le projet de réforme du statut mené par Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, qui prévoit notamment un abaissement du seuil de limitation du chiffre d’affaires au delà duquel les auto-entrepreneurs devraient passer en statut classique.
“Le gouvernement n’a prévu aucune étude d’impact de cette réforme. Nous avons donc décidé de demander aux auto-entrepreneurs ce qu’ils feraient si le projet de loi passait. Et les résultats sont préoccupants.” a confié Adrien Sergent à l’équipe de Change.org. "Ces chiffres en disent long, poursuit-il, sur le danger de la réforme telle qu’elle est prévue. On a ici les réponses à toutes les attaques infondées sur le statut : oui une grande partie des auto-entrepreneurs ont un potentiel de développement, oui le statut d’auto-entrepreneur est une solution pour de nombreuses personnes au chômage, et oui la réforme mettra de nombreuses personnes en situation précaire”
Alors que le Mouvement des Poussins participera à la commission de travail dirigée par le député PS Laurent Grandguillaume pour débattre du sujet en octobre, Adrien Sergent souhaite que cette étude soit prise en compte dans les débats : “Depuis le début de la polémique sur la réforme du régime, on nous a beaucoup parlé de situations particulières, où le régime pouvait être néfaste. C’est le moment de prendre en compte la situation globale que va créer cette réforme, décrite dans l’étude que nous publions aujourd’hui”





LES CHIFFRES CLE DE L'ETUDE

  • 67% des auto-entrepreneurs déclarent que l’auto-entreprise est leur seule source de revenu.

  • Avant la création de leur auto-entreprise, près de la moitié d’entre eux était au chômage (46%)
  • Parmi les auto-entrepreneurs « actifs » en 2011 et 2012, 45% ont un chiffre d’affaires (CA) croissant

Si la réforme était en effet votée :

  • 46% resteraient en auto-entreprise en limitant leur CA si besoin,
  • 14% évolueraient vers un régime social de droit commun et enfin
40% cesseraient leur activité.

Parmi ceux qui cesseraient leur activité, 40% s’inscriraient à Pôle Emploi
Vendredi 20 Septembre 2013

Lu 189 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com