De la Dordogne à la Bidassoa le patrimoine s'affiche


Les richesses du patrimoine de la France du sud-ouest se mettent en scène les 18 et 19 septembre dans le cadre des journées européennes. Quelques exemples parmi tant d'autres


Sur la Dordogne. De g à droite :G. Pustelnik, M-C Raguy, et S.Fourcaud (Ph.R Delon)
Sur la Dordogne. De g à droite :G. Pustelnik, M-C Raguy, et S.Fourcaud (Ph.R Delon)
La 27e édition des Journées européennes du patrimoine se déroulera les 18 et 19 septembre prochain dans toute la France. Le ministère de la Culture indique que le thème des ces deux journées sera : « Les grands Hommes : quand femmes et hommes construisent l’histoire ».
Chaque année, les Journées européennes du patrimoine rassemblent plus de 12 millions de visiteurs. En 2010, plus de 15 000 monuments ouvrent leurs portes pour l’occasion, dont plus de 3 000 de manière exceptionnelle. 22 000 animations sont organisées sur l’ensemble des sites ouverts (conférences, expositions, circuits, concerts, ateliers jeune public, etc.) Associant initiatives publiques et privées, les Journées du Patrimoine sont l'occasion de faire connaître l'action des pouvoirs publics et de présenter le travail de ceux qui agissent quotidiennement (et le plus souvent de façon bénévole) au service de la connaissance, de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine. Depuis 1991, les Journées du patrimoine ont pris une dimension européenne. 49 pays organisent désormais une manifestation similaire.
Les pays de Limeuil (24) à Ambès (33) traversés par cette rivière ont choisi de placer les "5èmes journées de la rivière Dordogne " dans le cadre de cette manifestation, les 18 et 19 septembre.
Ainsi vendredi 10 septembre sur une gabarre, au port de Bergerac, Marie-Claude RAGUY, Présidente du Conservatoire des rives de la Dordogne, en présence de Serge FOURCAUD, conseiller général, Président du Pays du Grand Bergeracois et Guy PUSTELNIK, directeur d’EPIDOR ont lancé, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, ces 5ème journées.
Pour la 5ème édition de cette manifestation originale des journées de la rivière, Marie-Claude Raguy a expliqué pourquoi cette manifestation s’inscrivait dans les journées européennes du patrimoine qui se dérouleront les 18 et septembre prochains. "La rivière est un patrimoine naturel qui a permis l’élaboration de l’histoire de la moyenne et basse vallée de la Dordogne et la construction d’un patrimoine que nous devons connaître d’avantage. Tous les projets concernent le patrimoine fluvial : le canal de Lalinde,… dont la finalité est la découverte des éléments du patrimoine fluvial (quai, cales, ponts, moulins, ports, lavoirs, fontaines, ..) par des visites, conférences et reconstitution"
Le détail du programme est visible sur
http://www.journeesdelarivieredordogne.com








De La Brède à Saint-Jean-de-Luz

Parmi les centaines d'autres évènements de ces journées du patrimoine, on peut signaler le rendez-vous donné en Gironde par Les Festes Baroques et l'ensemble Les Caractères le samedi 18 septembre, à 16h45, au Château de la Brède, pour un concert-lecture sur le thème "Montesquieu accueille Rameau "avec des oeuvres de Rameau, Leclair et Couperin. Les Caractères: Camille Delaforge, clavecin - Christine Payeux, viole de gambe - Xavier Julien-Laferrière, violon
15h30 : Ouverture du Parc du Château de la Brède
16h15 : Accueil : Fondation J. de Chabannes et Mr Michel Dufranc, maire de La Brède. Remise du 3ème prix littéraire au Lauréat 2010, Cercle des Amis de Montesquieu. Concert "Montesquieu accueille Rameau", par Les Caractères avec en intermezzo des lectures dites par Mme Sylvie Dufranc et Mr Alexandre de Montesquieu "A propos de...Montesquieu, Le Théâtre de Marivaux", par Mme Monique Brut, Académie Montesquieu. Séance de dédicaces
20h : Théâtre : "La Colonie" de Marivaux par Le Théâtre Masqué , mise en scène Hélène Braneyre
21h30 : Lucioles dans la nuit et Château illuminé

La Maison Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz- Autre possibilité de visite le 18 ou le 19 septembre, la Maison dite LouisXIV. Il s'agit de la maison d'un armateur construite en 1643 par Johannis de Lohobiague. Elle accueillit en 1660, pendant 40 jours, le roi Louis XIV venu épousé à Saint Jean de Luz, l’infante Marie Thérèse d’Espagne. Dans la même famille depuis sa construction, la Maison, toujours habitée, a gardé au fil des siècles, tableaux, mobiliers et objets précieux laissés là par les générations successives qui l’ont occupée. On visite le 2e étage, ou étage de Maître, où résida Louis XIV.





Dimanche 12 Septembre 2010

Lu 1512 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com