Dossier des quais et des TER:les explications de la SNCF et de RFF


Les deux acteurs du transport ferroviaire reconnaissent des dysfonctionnements imputables à leur "face à face"


Guillaume Pepy en 2012 à Bordeaux (Ph Paysud Tv)
Guillaume Pepy en 2012 à Bordeaux (Ph Paysud Tv)
La polémique des TER trop larges par rapport aux quais agite le transport ferroviaire et le monde politique, ce qui semble conduire les responsables de la SNCF et de RFF à devoir s'expliquer devant le gouvernement. Il apparaît en effet que l'on découvre un peu tard que 1300 quais de gares sont à raboter afin de pouvoir accueillir les nouveaux trains régionaux plus larges que les anciens. Il doit en coûter 50 millions d'euros. La SNCF et RFF s'expliquent sur ce dossier alors qu'une nouvelle réforme ferroviaire en préparation éveille le mécontentement des cheminots. L'affaire tend à mettre en accusation la séparation des infrastructures (RFF) et de l'exploitation (SNCF). Mais le projet gouvernemental ne prévoit pas pour autant une seule entité, mais trois..
DES PRECISIONS DE LA SNCF (extraits)
  • "Au nom des Conseils Régionaux, SNCF a passé commande en 2009 pour un montant de trois
    milliards d’euros de rames Regiolis à Alstom, et Regio2N à Bombardier. Cette décision des élus
    régionaux est vitale pour la modernisation des transports ferroviaires régionaux et doit être saluée.
    La capacité de ces matériels performants, au gabarit international, répond à l’augmentation de
    40% du nombre de voyageurs des TER. Ils ont le grand avantage d’être accessible aux personnes
    handicapées ou à mobilité réduite. Les trains commandés sont homologués
  • "Les travaux d’adaptation des quais aux normes des nouvelles rames Régiolis et Régio 2N ont
    commencé en 2013. Ce programme concerne 1300 quais, c’est-à-dire 15% des quais des gares
    françaises. Il va durer jusqu’en 2016. Actuellement, 300 quais ont été mis aux normes, en priorité
    dans les gares qui ont accueilli en premier les Regiolis et Régio 2N
  • "Le coût de ces travaux s’élève à 50 millions d’euros, soit 1,5% du coût de la commande totale de ces trains. Ils sont financés dans le cadre du budget courant de RFF et font partie du programme
    d’investissement de RFF qui s’élève à 4 Mds en 2014. Dans une lettre adressée à Alain ROUSSET, président de l’Association des Régions de France, ce mercredi 21 mai, Jacques RAPOPORT, président de RFF, a précisé que l’intégralité du financement de ces travaux est prise en charge par RFF sur ses ressources habituelles
  • "Un rapport d’enquête interne sera remis lundi 26 mai 2014 par les présidents de RFF et de SNCF au Ministre des transports de la Mer et de la Pêche, Frédéric Cuvillier. Cette enquête devra déterminer à quel moment il est apparu que les quais devaient être adaptés pour permettre les circulations de ces nouveaux trains, comment les experts ont décelé cette nécessité, comment les décisions ont été prises et enfin comment les régions en ont été informées
  • "Les présidents de SNCF et de RFF, Guillaume Pepy et Jacques Rapoport, estiment que ce défaut d’anticipation, qui reste sans conséquence ni sur la date de mise en service des nouveaux
    matériels, ni sur leur financement par les conseils régionaux, ni sur les tarifs pour les voyageurs, est
    néanmoins significatif des dysfonctionnements dus à la séparation, depuis dix-sept ans, des deux
    Etablissements publics. Ils réaffirment leur soutien au projet de loi du Ministre des transports
    Frédéric Cuvillier sur la réforme ferroviaire, qui prévoit la constitution d’un système ferroviaire uni
    dans lequel SNCF et RFF travailleront non plus face à face, mais enfin côte à côte"

La modernisation en Aquitaine Poitou-Charentes

RFF et SNCF précisent notamment pour la direction Aquitaine Poitou-Charentes:
"Ces TER dénommés Regiolis et Regio2N sont conformes aux normes ferroviaires internationales et offrent plus d’espace aux voyageurs que les générations précédentes, notamment pour le confort des personnes à mobilité réduite. Pour le réseau ferroviaire, créé il y a 150 ans, il est nécessaire de moderniser aujourd’hui, 94 quais dans 53 gares sur les 250 au total que comptent les Régions Aquitaine et Poitou Charentes. Sur le réseau Aquitain et Poitou-charentais, ces travaux représentent moins de 1% du montant global des investissements annuels réalisés par RFF. Le calendrier des travaux a été établi en totale cohérence avec les dates de mise en circulation de ces nouveaux matériels souhaitées par les Régions Aquitaine et Poitou-Charentes. Aujourd’hui, tous ces travaux de modernisation de quais sont terminés ; excepté sur les lignes entre Angoulême et Beillant (2 gares) et entre Bordeaux et Le Verdon (2 gares), où les travaux sont en cours et seront terminés avant mi-juillet 2014".

VIDEO: quand le Régiolis était présenté gare Saint-Jean à Bordeaux
Mercredi 21 Mai 2014

Lu 163 fois



Tags : gares, pepy, quais, sncf, ter
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com