Euro 2016:l'UEFA fait gagner des millions aux villes-hôtes et à la FFF


Vingt millions d'euros à partager en deux temps pour les villes accueillant l'évènement


Copie d'écran vidéo Euro 2016
Copie d'écran vidéo Euro 2016
Fin de la polémique, semble-t-il, à propos des retombées financières de l'Euro 2016 en France. C'est ce qui ressort d'une réunion du Comité de pilotage de l'UEFA qui s'est déroulée à Bordeaux, et d'une conférence de presse à laquelle participaient le Premier ministre, Manuel Valls, le président de l'UEFA, Michel Platini, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF).
C'est en effet un pactole de 20 millions d’euros qui sera attribué à dix villes recevant la compétition, dont Bordeaux. Chacune d'entre elles devrait recevoir autour de 2 millions d’euros par une dotation répartie en deux tranches, la première devant être immédiate. Alain Juppé a exprimé sa satisfaction à l'égard de telles dispositions.
Dans un communiqué l'UEFA indique également que la Fédération Française de Football, organisatrice de l'évènement, recevra une dotation de 20 millions d'euros. C'est ce qui permettra à la FFF "de lancer un programme exceptionnel d’équipement et de formation au bénéfice des clubs, qui s’étalera sur les deux saisons à venir."
Concernant les crédits destinés aux villes, le communiqué précise:"10 millions d’euros sont mis dès maintenant à la disposition des sites-hôtes. Un bonus de 10 millions supplémentaires, lié à la réussite du tournoi en matière financière, populaire et d’accueil des supporters dans les villes, pourra leur être versé après l’EURO. Compte tenu de l’objet social de l’UEFA, cette dotation ne pourra financer que des équipements dédiés au sport. Les modalités de sélection des projets financés et d’affectation des crédits seront arrêtées prochainement par l’UEFA et le Club des sites, en relation avec la FFF."
UN INVESTISSEMENT TOTAL DE 400 MILLIONS D'EUROS
L'UEFA souligne que ces sommes s'ajoutent à ses propres dépenses:
  • 21 millions d’euros au titre de la location des stades (c’est la première fois que l’organisateur paiera un loyer aux propriétaires des stades : en 1998, comme en 2007 pour la Coupe du monde de rugby, les stades avaient été mis gratuitement à la disposition de l’organisateur) ;
  • 7 millions d’euros de financement des grands écrans et des installations techniques pour les fan
    zones ;
  • 3,5 millions de participation au pavoisement et à la décoration des villes pendant l’EURO.
"La contribution financière de l’UEFA aux villes-hôtes s’élève donc à plus de 50 millions d’euros, un chiffre jamais atteint au cours des tournois précédents."
Mais au total l ’UEFA et EURO 2016 SAS engageront environ 400 millions d’euros de dépenses d’organisation sur le territoire français, dont une grande part sur les sites de la compétition, et les retombées économiques et commerciales en sont soulignées. "Le tournoi drainera 2 500 000 spectateurs. 1 000 000 environ seront des visiteurs étrangers. Pendant un mois, ils vont sillonner la France, se loger, se restaurer, visiter, se distraire, bref consommer. La conception du calendrier du tournoi favorise les déplacements des supporters et des visiteurs sur l’ensemble du territoire français".
Jeudi 23 Octobre 2014

Lu 170 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 6 Septembre 2017 - 17:45 La plus haute tour en bois de France à Bordeaux

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com