Feu vert du département au Parc Naturel Marin du Bassin d'Arcachon



Ph DR
Ph DR
La Commission Permanente du Conseil Général de la Gironde qui s’est réunie ce 10 février a étudié 323 dossiers pour une somme totale de près de 80 millions d’ €.. Parmi les principaux la création d'un Parc Naturel Marin sur le Bassin d'Arcachon. Le projet a reçu l' avis favorable du Conseil Général de la Gironde.
L’Etat a transmis au Conseil général de la Gironde une demande d’avis sur le dossier de création d’un Parc Naturel Marin
« Bassin d’Arcachon et son ouvert ». Le Conseil général donne un avis favorable en insistant notamment sur l’importance d’associer la préservation de ce patrimoine naturel et identitaire et le nécessaire développement des activités économiques sur ce milieu fragile. Le Conseil général de la Gironde en tant que gestionnaire avec le Conservatoire du Littoral de la plupart des domaines endigués du delta de la Leyre, insiste très fortement sur la corrélation avec le Parc Naturel Régional des Landes qui jouxte le futur PNM et sur l’organisation des interactions sur ces territoires autour du delta de la Leyre et des zones endiguées du domaine de Certes. Concernant la constitution du conseil de gestion, le Département souhaite une modification de la configuration des collèges et des représentations de manière plus cohérente et équitable entre les institutions et les partenaires socio-économiques.
Le Conseil de gestion du parc proposé pourrait être composé de la façon suivante : 6 représentants des services de l’État et de ses établissements publics ; 14 représentants des collectivités territoriales (1 par commune, 1 pour le SIBA, 2 pour le Département et 1 pour la Région) ; 1 représentant du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne ; 12 représentants des organisations professionnelles dont l’activité est liée au domaine maritime ; 6 représentants des usagers de loisirs en mer ; 4 représentants des associations de protection de l’environnement et du patrimoine culturel ; 6 personnalités qualifiées dont une dans le domaine de l’avifaune.
Par ailleurs, le Conseil général propose à l’Etat que les périmètres des sites Natura 2000 du Bassin d’Arcachon et de la Grande et Petite Leyre soient revus de façon à rentrer en cohérence avec les unités de gestion actuelles du PNRLG, et ce ,en amont de l’officialisation des documents de gestion du projet de PNM.
(D'après le communiqué)


Vendredi 10 Février 2012

Lu 458 fois
Notez


PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES






COMMENTAIRE

Brexit: retour au grand large

Ainsi le peuple britannique a majoritairement choisi de renouer avec son Histoire et de tourner une fois de plus la Grande-Bretagne vers le grand large. La présence britannique dans l'UE que le général de Gaulle n'imaginait guère, n'aura été qu'une parenthèse. Et pourtant le pays n'était pas dans l'euro, et donc moins soumis aux contraintes que les autres...Mais voici que l'on se lamente, que les boursiers s'affolent, que Bruxelles tremble. L'on a sans doute tort de s'inquiéter pour l'avenir d'un pays qui n'a pas oublié qu'il est une nation et qui entend le demeurer. Rompre les ponts avec le continent cela ne signifie pas ne plus vouloir commercer avec lui. Mais seulement si cela présente un intérêt par rapport à ce que l'on peut trouver ailleurs dans le monde. On ne sait comment la suite des évènements sera gérée, mais le "brexit" peut être l'occasion de plus de libéralisme et de plus de globalisation. La dévaluation de la livre, si elle a des inconvénients, peut aussi accroître la compétitivité des produits britanniques. Pour la Royaume-Uni le risque est d'un autre ordre:que l'Ecosse ne suive pas.
En tout cas David Cameron et les Britanniques donnent une belle leçon de démocratie à l'UE et au monde, et certains sur le Continent craignent qu'elle ait valeur d'exemple, et que d'autres aient envie de s'exprimer. Ils eussent pu comprendre plus tôt que de nos jours, l'assentiment des peuples est la base de la construction politique. Après cette onde de choc on ne pourra plus rejeter les arguments des populations d'un revers de main en s'écriant "populisme!". Car il y aura des conséquences sur les pays qui demeurent membres de l'UE. Il est donc plus que grand temps de repenser l'Europe avant que les murs se lézardent, en revenant à plus de réalisme et en laissant toute sa place à l'identité des nations qui est en fait celle des peuples. Sinon, pour vouloir trop faire on aura tout détruit.
Gilbert Garrouty

24/06/2016





Pierre Nesta chante la plage atlantique

Pierre Nesta revient avec Plage Atlantique, son nouveau single enregistré à Kingston en Jamaïque au mythique studio Anchor, réalisé par Romain "Sherkhan" Chiffre, mixé à Tuff Gong, et qui annonce l'Ep Smile prévu en septembre 2016...
Lire la suite


16/06/2016



La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014



Recevez notre infolettre


Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

cookieassistant.com