Grève du lait: 10 000 litres de lait déversés dans Villeneuve-sur-Lot

La grève mobilise: déversement à Villeneuve-sur-Lot , action dans deux élevages, et tension à Rennes



A Villeneuve-sur-Lot (Ph Bénévole de la République)
A Villeneuve-sur-Lot (Ph Bénévole de la République)
Selon les organisations qui conduisent la grève des producteurs de lait celle-ci est largement suivie en Fance et en Europe avec 35 à 40% d'éleveurs qui ne livrent plus leur lait. Selon le président de la FNSEA Jean-Michel Lemétayer qui est opposé au mouvement préférant un système de contractualisation avec les industriels, elle est cependant "peu suivie". Dans notre région, les producteurs lot-et-garonnais sont cependant très mobilisés. Il est vrai que la Coordination Rurale qui prend une part active au mouvement est très implantée dans ce département. Le Lot-et-Garonne compte encore 400 producteurs de lait. De plus le problème du lait s'ajoute à ceux des autres productions, les fruits et légumes en particulier dont le marché est également catastrophique. Les producteurs en grève se refusent cependant à jeter purement et simplement leur lait:ils organisent aussi des distributions gratuites pour les consommateurs. C'était le cas samedi dernier à Villeneuve-sur-Lot. Deux autres opérations sont annoncées:
-ce mardi 15 septembre à 10 heures, chez Annick Sabadini au lieu-dit Fauguette, à Ste Colombe-en-Brulhois;
-mercredi 16 septembre chez Didier Galinou, à 11 heures au lieu-dit Balage à Casseneuil.

La destruction de lait est prévue sur ces deux fermes.Mais elle est assortie de distribution gratuite. C'est la meilleure façon de rendre l'action acceptable par le grand public.

L'heure de l'action

Ph Bénévole de la République
Ph Bénévole de la République
Samedi dernier 12 septembre (notre photo) une distribution gratuite de lait avait été organisée à Villeneuve-sur-Lot. Le lundi 14 septembre, les producteurs du Villeneuvois ont marqué plus fortement leur mécontentement en revenant dans la sous-préfecture lot-et-garonnaise avec une grosse tonne à purin remplie de ce liquide alimentaire que les éleveurs estiment sous-payé. Des déversements ont eu lieu en plusieurs points de la ville, notamment près des hyper-marchés Leclerc et Auchan. 10 000 litres de lait ont été ainsi répandus sur la chaussée sans incident sous les yeux du service d'ordre impassible. Selon les porte parole des manifestants, aucun terme n'est fixé quant à la fin de la grève, et l'on dit attendre lundi les résultats d'une rencontre à Bruxelles. En Lot-et-Garonne la grève serait suivie par 50% des producteurs de lait. On déplore cependant l'attitude "démobilisatrice" du président et des dirigeants de la FNSEA qui, dit-on "ne souhaitent que l'échec de la grève". Nombre de producteurs de lait adhérents de la FNSEA approuvent cependant, et parfois participent, à l'action, et critiquent durement la position du syndicat majoritaire.
Tension au Space-Cette situation a entraîné une visite de Bruno Le Maire et de Jean-Michel Lemétayer particulièrement mouvementée au Space de Rennes. Le ministre de l'agriculture a été chahuté en dépit d'une annonce d'aides supplémentaires, ainsi que le président de la FNSEA dont la démission a été réclamée par les manifestants. Cette affaire du lait est en passe de laisser des traces sur le terrain.
Lundi 14 Septembre 2009

Lu 1058 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com