L'agriculture aquitaine face aux restrictions et aux révisions de zones



"Pour une discipline financière et des règles régionales harmonisées"

La chambre régionale d'agriculture de la Nouvelle-Aquitaine communique (sous le titre ci-dessus)
« Le Bureau de la Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine s’est tenu le 3 novembre dernier à Limoges, sous la présidence de Dominique Graciet.
Parmi le sujets préoccupants, les membres du Bureau ont fait le point sur la révisions des Zones Défavorisées. En effet, la première proposition de zonage des Pouvoirs Publics, dévoilée le 22 septembre dernier, exclue de très nombreuses communes, ce qui aura un impact très important pour les exploitations bénéficiant de l’ICHN (Indemnité compensatoire de handicap naturel). Ce sont désormais les départements, coordonnés à l’échelon régional, qui doivent se prononcer sur la proposition cartographiée et proposer des critères de zonage spécifique ; et ce avant le 8 novembre 2016.
Le 18 novembre, la DRAAF devra adresser à la DGPE (Direction Générale de la Performance Economique et Environnementale des Entreprises) la contribution régionale et les 12 contributions départementales. Compte-tenu de l’échéance extrêmement courte et de la disparité des situations, la bonne équation sera difficile à trouver !
Dans un contexte de crise générale des filières agricoles, il a été rappelé qu’il manque 15 millions d’euros au budget agricole régional pour assurer le développement et la compétitivité de l’agriculture en Nouvelle-Aquitaine.
Sur le Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE), la Chambre régionale d’agriculture s’est engagée avec le Conseil Régional, sur la mise en oeuvre de règles régionales harmonisées en sollicitant des soutiens supplémentaires pour répondre aux besoins. Il est clair que la contrepartie obligatoire à l’obtention de soutiens supplémentaires est le respect d’une discipline financière.
Elle propose également de travailler sur le maintien des engagements des Conseils départementaux sur le PCAE via la signature de conventions entre la Région et les collectivités départementales.
En 2016, le travail mené par la Chambre régionale d’agriculture auprès du Conseil régional a permis d’obtenir :
- 10 millions d’€ supplémentaire pour accompagner les professionnels dans la crise sanitaire palmipède
- 3,4 millions d’€ pour honorer les engagements du PCAE Limousin
- 4 millions d’€ au titre des calamités grandes cultures
- Et la mise en oeuvre de dispositifs d’accompagnement des éleveurs compte tenu de la crise laitière
.
La préparation de la prochaine Session de la Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine était également à l’ordre du Jour. A vos agendas ! Elle se déroulera mercredi 30 novembre sur le site de la Chambre régionale de Mignaloux-Beauvoir (86). »
Vendredi 4 Novembre 2016

Lu 236 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com