La filière chevaline se dresse contre l'équitaxe mais le gouvernement persiste



Manif à Paris (copi d'écran BFM)
Manif à Paris (copi d'écran BFM)
Depuis plusieurs semaines le monde du cheval se soulève contre la surtaxation de ses activités, la TVA devant passer de 7 à 20%. Les activités équestres sont le troisième sport le plus pratiqué des Français. Or, une hausse de 13 points en renchérit considérablement le coût pour les adeptes. La pratique du cheval, largement démocratisée ces dernières années, risque ainsi de redevenir l'apanage des plus riches. Beau résultat en régime socialiste! Comme beaucoup risquent de ne plus avoir les moyens, la filière qui était créatrice d'emplois, redoute les pires conséquences, et elle l'a fait savoir au cours de diverses manifestations, à Paris et à Metz notamment, où on a frôlé de gros incidents (vidéo).
Ce mardi la FNSEA, la FNC, le GHN et la FFE, représentés par leurs vice-président et présidents, Jean-Bernard Bayard, Marianne Dutoit, Pascal Bioulac , Serge Lecomte ont été reçus par les ministres du Budget, Mr Cazeneuve, et de l'Agriculture, Mr Le Foll, à la suite de plusieurs réunions de travail conduites dans l'urgence. Mais on ne semble pas être sorti de l'impasse pour autant.
La mobilisation encouragée- Les syndicats affirment dans un communiqué;
"Force est de constater que le gouvernement, sur la base d'une analyse juridique que nous contestons, affiche sa volonté de publier un décret au plus vite, faisant passer la TVA sur les activités équestres de 7% à 20% au 1er janvier 2014.6 000 emplois, 2 000 entreprises, 80 000 chevaux sont en danger. C'est pourquoi la FNSEA, la FNC, le GHN et la FFE demandent au gouvernement :
-De tenir ses engagements de 2012 : pas de condamnation, pas de décret,
-D'obtenir la modification de la Directive TVA au niveau européen,
-De faciliter l'accès des éleveurs et agriculteurs diversifiés dans le cheval aux aides PAC.
Dans l'attente de solutions, la FNSEA, la FNC, le GHN et la FFE encouragent à poursuivre la mobilisation auprès des élus sur les conséquences dramatiques qu'aurait la publication de ce décret."



On s'emballe à Metz...

Mardi 12 Novembre 2013

Lu 362 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES






FOIRE INTERNATIONALE DE BORDEAUX

Salon de l'agriculture







Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com