La montée de colère des producteurs de lait du sud-ouest


Magnifique show de la race bovine Prim'Holstein, la championne des laitières, dans le cadre d'Aquitanima, à Bordeaux. Mais le moral des éleveurs est au plus bas. Comme le prix du lait annoncé....


La montée de colère des producteurs de lait du sud-ouest
Le concours interrégional de la race bovine Prim'Holstein qui se déroulait ce dimanche au Parc des Expositions de Bordeaux-Lac, dans le cadre d'Aquitanima, a permis aux professionnels comme au nombreux visiteurs d'applaudir le savoir-faire des éleveurs laitiers sélectionneurs. L'élevage laitier du grand sud-ouest, ainsi que l'ensemble de l'élevage laitier français est au top niveau. Nous l'avons écrit dans un autre article, plus du tiers des meilleurs taureaux Holstein au monde sont français. La filière est-elle trop performante? En tout cas, la situation s'est inversée par rapport à celle qui existait il y a deux ans. Le marché, dopé par l'exportation vers l'Asie, paraissait garantir un avenir confortable à la production. Or, on se trouve cette année en face d'une situation tendue qui conduit les industriels à imposer unilatéralement -les tentatives de négociation ont échoué-des prix en baisse de 30% par rapport à ceux des derniers mois, et de 50% par rapport à ceux de la période euphorique. Cette baisse des prix annoncée scandalise les producteurs qui estiment que les nouveaux prix sont "injustifiés et inacceptables". Selon eux ils se situent en effet au-dessous des coûts de production et sont catastrophiques pour les exploitations laitières, en particulier celles des jeunes, qui ont lourdement investi.

ça va bouillir!

La montée de colère des producteurs de lait du sud-ouest
Vendredi dernier de nombreuses manifestations des producteurs de lait, dans l'Ouest, mais aussi en Dordogne contre la Fromagerie des Chaumes, ont eu lieu. A Bordeaux, tout au long du concours interrégional de la Prim'Holstein, les éleveurs présentant des animaux arboraient un brassard noir en signe de "deuil." C'est en effet la mort de la filière laitière dans le sud-ouest qui est redoutée. René Dubourg, le président délégué d'Aquitanima et du syndicat régional de la Prim'Holstein, a exposé au micro du réseau diffusant sur tout le Salon de l'Agriculture les craintes de la profession. Auparavant le syndicalisme FDSEA et CDJA avait déployé, près des tribunes du ring des concours, une banderole mettant en cause les industriels laitiers.
Les prix payés aux producteurs tomberaient à 21 centimes d'euros le litre pour les prochains mois. Le même tarif qu'il y a de cela 25 ans. Les laitiers n'entendent pas jouer "le variable d'ajustement" pour permettre aux industriels et à la grande distribution de conserver leurs marges. C'est pourquoi il faut s'attendre à un durcissement de l'action au cours des prochains jours. La Coordination Rurale annonce pour sa part une manifestation à Bruxelles le 25 mai.
Dimanche 17 Mai 2009

Lu 1853 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com