La vallée d'Ossau prépare son opéra pastoral


Dix-huit communes et 350 bénévoles sont mobilisés pour réussir un opéra champêtre dont les personnages sont des héros d'un conte de Jean François Bladé, extrait du recueil de contes de la Gascogne, et qui fut traduit en béarnais. L'oeuvre est mêlée à une pièce en vers de Simin Palays, « U Rey malurous ».
Du 20 au 22 juillet sur le lac de Castet (P-A)


Ph DR
Ph DR
Tandis que tintinabulent dans les estives les cloches des brebis, des vaches et des chevaux, que dans les cabanes frisonne le lait que tourne le berger dans son chaudron pour faire son fromage, et que dissimulé à la limite de la forêt l’ours des Pyrénées est prêt à se gorger ... de myrtilles sauvages, surveillé par les Izards, en bas dans la vallée régne en cette fin du juillet une grande animation. On joue en béarnais une pastorale qui raconte la vie d’un roi malheureux !

Nous sommes dans la vallée d’Ossau , là bas dans les Pyrénées occidentales, au sud de la ville de Pau qui a vu naitre le roi Henri IV, grandir Bernadotte l’ancêtre du Roi de Suède, à la frontière de l’Aragon, cette belle province d’Espagne.
Au delà de son charme de vallée glaciaire verdoyante, au sein de laquelle dominant le gave et le lac de Castet se dressent telles des gardiennes deux moraines surmontées d’un donjon du XIIIè siècle et d’une église du XIè, la Vallée d’Ossau offre aux néophytes de culture ancienne, aux curieux et affamés de contes et légendes tout un répertoire de traditions s’illustrant par des chants, des danses et des costumes remontant au Moyen Age.
Un passé que les Ossalois entretiennent fidèlement et qu’ils ont décidé de faire vivre différemment en mettant en scène des pastorales, ces opéras champêtres que l’on retrouve chantés dans les langues d’origine en Provence et au Pays Basque.
De la vie du berger botaniste Pierrine Gaston-Sacaze au Misteri de Noël, le souhait de faire revivre ces « histoires » que l’on se racontait au coin du feu en hiver a gagné l’adhésion des montagnards de la Vallée d’Ossau. ...La sirène d’Izeste, le combat du Seigneur de Béon, la procession des squelettes de l’Ayguelade...autant de légendes, de témoignages des croyances anciennes qui ont façonné la culture ossaloise

Au miroir de la légende

Ph DR
Ph DR
C’est donc « Au miroir de la légende » sur le lac de Castet que sera chantée en béarnais fin juillet « Lou Rey Malurous », reprenant ainsi une pièce créée en 1929 par Simin Palay célèbre auteur de nombreux chants béarnais.
« Lou Rey Malurous » c’est l’histoire d’un jeune roi qui abandonne pour la croisade son épouse et ses enfants à la haine de sa mère. Cette dernière considérant sa belle fille comme une rivale, décide de la faire enfermer avec ses enfants dans un puits. De retour au Château de Béarn, le roi condamne la coupable à mort, mais le peuple lui enjoint de prendre sa place : un fils peut-il juger sa mère ?
Un spectacle inédit dans la vallée qui comportera plusieurs tableaux rythmés. Au crépuscule tels des spectres, accentuant ainsi l’atmosphère des contes et légendes, apparaitront sur l’eau les acteurs. S’animera alors l’environnement et c’est au rythme de chants et danses traditionnels et de nouvelles compositions que se déroulera l’histoire dans un paysage surprenant et fantastique.
350 bénévoles issus de 18 communes de la vallée, organisés en divers ateliers, préparent depuis plus d’un an avec ardeur cette manifestation. Obtenir les autorisations nécessaires pour le site, les financements publics et privés auprès des entreprises et commerces locaux, créer ou remettre à jour la musique, les costumes, les danses, les textes et leur traduction, et cela sous la houlette du spécialiste des pastorales Alain Munoz et l’oeil attentif de la fondatrice des pastorales en Ossau Lydie Baylocq ;
Un programme qui sera complété pendant 3 jours par des animations diverses dans le village de Castet . Visite des lieux, expositions de photos anciennes, animation des rues. Chaque représentation sera suivie du bal ossalois traditionnel où se retrouveront, jeunes et vieux vivant dans la vallée ou ailleurs mais toujours présents pour « une cantère », un « branle » danse du Moyen Age en couple et une « crabe » saut réservé aux hommes.

Marie-Claire Fauveau

Le site de la pastorale ossaloise
Lundi 25 Juin 2012

Lu 664 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com