Le tracé de la LGV SEA validé:satisfaction de la région Aquitaine et d'Alain Rousset


La validation du tracé de la ligne Sud-Europe-Atlantique va permettre le lancement de l'enquête publique


Ph RFF
Ph RFF
Réseau Ferré de France (RFF) vient d'annoncer que le ministère des Transports vient de valider "à travers une décision ministérielle" le tracé et les fonctionnalités de la ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne. "La décision, souligne RFF, valide les propositions faites au Ministère par le Comité de Pilotage du 9 janvier 2012. Elle fait suite à une démarche innovante de concertation et d’études menée au long des quatre dernières années qui a permis de faire évoluer le projet aujourd’hui approuvé. Plus de 40% du tracé ont en effet été adaptés pour prendre en compte les propositions des acteurs locaux". "La décision ministérielle, ajoute RFF, confirme également le rapprochement du projet de lignes nouvelles avec les aménagements à réaliser sur la ligne existante au Sud-est de Bordeaux et au Nord de Toulouse, qui, réunis dans un ensemble cohérent, permettront le développement de l’offre de transport régional et la desserte des deux métropoles par la grande vitesse".
Le feu vert gouvernemental, une fois n'est pas coutume, donne satisfaction au Conseil régional d'Aquitaine. C'est ce qu'exprime le communiqué de la Région: "Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, et Bernard Uthurry, premier vice-président en charge des Infrastructures et des Transports, ont pris connaissance avec satisfaction de cette décision de bon sens qui, en premier lieu, permet d'engager les phases d'étude et de réalisation de ces grands projets sud ouest. Elle met ainsi en phase ce projet avec la réalisation de l'Y basque qui sera opérationnel en 2017 (via la ligne existante entre Astigarraga et Irun), afin d'assurer la continuité transfrontalière et met en perspective la prolongation de la liaison grande vitesse entre Toulouse et Narbonne. Il est à présent impératif que les délais soient respectés et les coûts de réalisation maîtrisés. La réponse faite par le Premier Ministre au Conseil régional par courrier du 02 mars 2012, concernant la création d’une mission de financement confiée au Conseil Général de l’environnement et du développement durable et à l’inspection générale des finances, est en ce sens très positive"
D'autre part le président du Conseil régional " rappelle qu'au delà de la création des lignes nouvelles qui vont permettre de révolutionner les temps de parcours, les GPSO représentent un formidable accélérateur de croissance pour l'économie régionale et une nouvelle donne pour les politiques d'aménagement du territoire. Les élus régionaux resteront attentifs, comme cela est le cas pour la liaison Angoulême-Bordeaux, à la prise en compte de l’environnement et au respect des territoires traversés. En ce sens, l’anticipation des acquisitions foncières permettront de protéger l’emprise du projet. La qualité de la concertation, telle qu’elle a été dans cette première étape des GPSO, sera un élément déterminant pour la meilleure acceptabilité et la réussite de ce projet."


Vendredi 6 Avril 2012

Lu 583 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 6 Septembre 2017 - 17:45 La plus haute tour en bois de France à Bordeaux

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com