Les farines animales reviendront-elles dans les mangeoires?



Poulets, réception à la mairie, conférence (montage Paysud)
Poulets, réception à la mairie, conférence (montage Paysud)
L'Ordre National des Vétérinaires qui se réunit ce week-end à Bordeaux, fait le point au cours d'une période plutôt calme sur le front des épizooties, mais pour la profession il ne s'agit pas de baisser les armes. Le réchauffement du climat favorise la propagation de nouveaux virus, ou maladies, qui ne frappent pas que les animaux. Les vétérinaires célèbrent aussi le 250e anniversaire de la création de leurs corps professionnel, lequel naquit en 1761 à l'initiative de Claude Bourgelat et de l'Ecole vétérinaire de Lyon. Aujourd'hui, le vétérinaire bénéficie d'une reconnaissance sociétale à part entière, son rôle dépassant celui de médecin des animaux de compagnie ou de ferme. A Bordeaux, les divers intervenants ont expliqué devant la presse qu'ils exercent aussi une mission primordiale en matière de sécurité des aliments et de santé humaine. C'est ce qu'a souligné le président du Conseil de l'Ordre Michel Baussier.
Force sanitaire- Les vétérinaires faisant partie des services de la DGAL (Direction Générale de l'Alimentation) dont la directrice Pascale Briand, participait à la rencontre, sont en prise directe avec ces sujets. Elle rappelait les missions de cette "force sanitaire" et en détaillait la nouvelle organisation, qui, selon elle, a le mérite de clarifier les rôles. La profession fut en première ligne, il n'y a pas si longtemps avec la crise de la vache folle qui s'est aujourd'hui estompée, ou de la fièvre catarrhale. A l'oeuvre aussi dans le sud-ouest comme l'a rappelé Gilles Madiot, président de l'Ordre en Aquitaine, ou elle a géré efficacement le dossier de la rage et celui de l'importation de médicaments d'Espagne, il y a de cela quelques années.

Besoins de protéines...

Pascale Briand devait évoquer le rôle du corps des vétérinaires dans le domaine des maladies émergentes, avec la mise en place d'une plate-forme d'épidémiosurveillance, et le renforcement des recherches sur les vecteurs avec la contribution du CIRAD, du REMESA (Réseau Méditerranéen de Santé Animale) et de l'ANSES Agence Nationale de Sécurité Alimentaire).
Bernard Vallat, directeur général de l'OIE (Organisation Mondiale de la Santé Animale), invité du Conseil de l'Ordre, a évoqué cette organisation à laquelle participent 178 pays, et souligné la contribution des vétérinaires à la santé animale, mais aussi à la santé publique. Sur cette question prioritaire qui est celle de l'alimentation, il a attiré l'attention sur les perspectives de forte hausse de la demande de protéines nobles dans le monde. Cette demande -qui risque d'avoir doublé dans quelques années- va, selon lui, entraîner une adaptation de l'offre qui ne sera pas sans conséquences et qui risque de générer des problèmes nouveaux.
Mais il n'y a qu'un pas entre les protéines consommées par l'homme et celles destinées à l'alimentation animale. Interrogé sur ce sujet, Bernard Vallat a confirmé qu'il y a bien sur la table de la Commission européenne un projet de règlement autorisant sous certaines conditions un retour des farines animales dans l'alimentation du bétail. L'utilisation de cadavres d'animaux étant désormais proscrite, on ne court plus le risque de propager l'ESB. De plus, l'utilisation de ces farines animales serait étroitement règlementée et leur consommation réservée aux poulets, poissons, et porcs. Le Conseil National de l'Alimentation doit se prononcer sur le sujet dans le courant du mois de novembre. Pascale Briand a cependant souligné que, jusqu'à présent, l'interdiction reste en vigueur en France, et elle a exprimé ses réserves sur le sujet. Rappelons que dernièrement Bruno Le Maire s'était catégoriquement opposé à un éventuel retour des farines animales dans les mangeoires.
G.G.

Vendredi 21 Octobre 2011

Lu 768 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com