Mon Village Demain: l'appel de Caylus aux candidats


L'appel de Caylus met les formations politiques et leurs représentants au pied du mur quant à l'avenir des territoires ruraux


Caylus (ph Paysud)
Caylus (ph Paysud)
La Fédération nationale « MON VILLAGE, DEMAIN ... » qui a tenu une assemblée générale dans son "irréductible village" de Caylus préconise l’organisation, à l’automne prochain, d’Etats généraux des territoires ruraux "ouverts sans exclusive à toutes les structures nationales rassemblant élus locaux et responsables associatifs concernés". Se référant à "l'échec" des récentes "assises des territoires ruraux", elle adresse un manifeste "l'appel de Caylus" aux candidats à la Présidence de la République. Nous en reproduisons l'essentiel ci-dessous:

-« MON VILLAGE, DEMAIN... » lance depuis Caylus, un « appel » aux candidats aux élections présidentielles des 22 avril et 6 mai 2012 et aux grandes forces politiques engagées d’ores et déjà, au-delà, dans la campagne des élections législatives de juin, leur demandant les dispositions qu’ils entendent promouvoir pour aller vers un tel développement du milieu rural, unissant les efforts, sans altérer les initiatives locales, et rendant à ces espaces les conditions de leur renouveau à l’image de celles dont le milieu urbain dispose

.-Les services de l’Etat concernés peuvent-ils être directement rattachés au Premier Ministre au niveau national et au Préfet de Région au niveau territorial ?

-Quel rôle pensez-vous devoir être celui des Collectivités ?

-Faut-il solliciter une politique vigoureuse et plus spécifique auprès de l’Union européenne ?

-« MON VILLAGE, DEMAIN... » souhaite que soient réunies, au plus tôt, les conditions d’un élan collectif et durable dans lequel les associations porteuses de valeurs humaines de solidarité, de lien social, de proximité et de culture commune, indispensable à un dialogue démocratique permanent, peuvent tenir un rôle déterminant, en liaison étroite avec les élus. Ne pourrait-on envisager, dès l’automne prochain, l’organisation d’« Etats généraux des territoires ruraux » ouverts à toutes leurs composantes représentatives, non pas pour enrayer leur supposé déclin, comme on pouvait encore le dire hier, mais pour encourager, accompagner, soutenir leur mutation positive.

-Etes-vous disposés à aider les structures associatives existantes, à rassembler les forces vives concernées – y compris celles des milieux urbains (logement, loisirs...) – pour dégager les orientations à retenir en vue d’un développement harmonieux de deux milieux (l’Urbain et le Rural) trop longtemps opposés ? Leurs indiscutables complémentarités ne sont-elles pas trop évidentes aujourd’hui – en particulier entre villes moyennes, petites villes et campagnes environnantes - pour ne pas être prises en compte dans la recherche d’un indispensable équilibre sociétal ?"



Mardi 20 Mars 2012

Lu 501 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com