Mozart a-t-il été victime d'une potion qui tue?

C'est l'une des révélations du livre de Michèle Lhopiteau-Dorfeuille publié aux Editions Le Bord de l'Eau. Rencontre avec l'auteur (vidéo)



Elle est mozartienne passionnée, et cette passion l'a conduite à vouloir en savoir plus sur le compositeur qui peut être considéré comme le pilier du classique, et l'inspirateur de nombre de musiciens qui lui ont succédé. Michèle Lhopiteau-Dorfeuille qui est musicologue, chef de choeur, chef d'orchestre, qui avait maintes fois interprété et dirigé des oeuvres de Mozart, est ainsi remontée aux sources, parcourant nombre de documents, se rendant à Salzbourg pour explorer les plus inédits, en particulier la correspondance de Mozart et de ses proches. Deux ans de recherches qui lui ont permis d'apporter un regard nouveau sur la trop courte vie du compositeur et quelques révélations de taille dans le livre+CD qu'elle vient de publier aux Editions Le Bord de l'Eau ( Wolfgang Amadeo Mozart, rêver avec les sons) . La moindre n'est sans doute pas celle de la mort de Mozart qui, selon ses déductions, aurait été victime d'un excès de consommation d'un fortifiant très répandu à l'époque, la liqueur de Van Swieten dont le principal composant était le chlorure mercurique. L'auteur de la Flûte enchantée, au cours de ses derniers jours, a manifesté -les témoignages de l'époque le démontrent- tous les signes cliniques d'un empoisonnement par le mercure . Il se disait lui-même victime d'un empoisonnement, mais il n'a jamais songé à accuser la sinistre potion qui a sans doute privé l'humanité d'autres oeuvres immortelles...
Michèle Lopitheau répond aux questions de Paysud dans la vidéo ci-contre.
A lire également: Michèle Lhopiteau lève le voile sur le vrai Mozart
Dimanche 3 Avril 2011

Lu 3235 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES







Eufonia:un concours de composition

Polifonia-Eliane Lavail indique que l'édition 2017 du festival EUFONIA sera consacrée aux musiciennes. Intitulée "Notes Féminines », elle mettra à l'honneur des inspiratrices, des cheffes et des groupes vocaux du beau sexe. Le programme d'un "concert scratch" sera ainsi le très féminin "Stabat Mater" de Dvorak (dirigé par Salvatore CAPUTO) pour lequel le choeur "Eufonia" recrute actuellement.
Un concours de composition est lancé. Trois œuvres sélectionnées par un jury professionnel seront créées en concert ( le dimanche 15 octobre 2017 en la Basilique Saint-Seurin Bordeaux) par le groupe professionnel féminin "Voix de Stras" (dirigé par Catherine BOLZINGER) et le public sera appelé à voter.
A noter aussi la venue de la Maîtrise de Radio-France (dirigée par Sofi JEANNIN) à l'Auditorium de Bordeaux.
Tous renseignements : contact@eufoniabordeaux.fr et www.eufoniabordeaux.fr


06/03/2017






Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com