Paru Vendu est-il seulement victime d'Internet?


Le gratuit Paru Vendu en liquidation judiciaire. Plus de 1650 salariés se retrouvent au chômage. La faute à Internet? Pas seulement...


Paru Vendu est-il seulement victime d'Internet?
Sale temps pour les journaux gratuits d'annonces. Le tribunal de commerce de Lyon vient de prononcer la liquidation judiciaire de la société Comareg, filiale du groupe Hersant Media qui édite Paru Vendu. Ainsi le titre qui a connu ses heures de gloire, et a rapporté, naguère beaucoup d'argent au groupe, doit mettre la clé sous la porte. Les gratuits de la 3G du groupe Sud Ouest avaient dû eux-aussi tirer le rideau, et le groupe se défaire de ces journaux d'annonces. L'opération devait cependant se dérouler en douceur, et non devant le tribunaux, contrairement à Paru Vendu. Ce sont en effet 1650 salariés qui, après une année de fonctionnement en règlement judiciaire se retrouvent au chômage, aucun repreneur ne s'étant manifesté pour présenter une offre crédible. Les salariés (journaux et imprimerie Hebdoprint) avaient exprimé -ce qui n'est pas courant- leur détresse ces dernières semaines dans les colonnes même de Paru Vendu avec de gros titre à la Une. Mais l'endettement du groupe a fait peur aussi bien aux dirigeants d'Hersant Media qu'aux éventuels repreneurs. Du même coup les personnels voués au licenciement ont le triste privilège de faire partie du plus important plan social de l'année.
La migration des petites annonces vers les formules plus ou moins gratuites offertes par plusieurs sites Internet, prive sans doute de recette les formules papier aux prises avec des coûts colossaux. Mais Paru Vendu est aussi en double sur la Toile. La crise économique en réduisant le marché publicitaire est par ailleurs responsable. Mais il faut aussi souligner l'incidence du comportement des gros annonceurs qui produisent leurs prospectus (ces paquets dont on bourre nos boîtes aux lettres, et qui vont droit à la poubelle) et boudent les gratuits. Or, si une restriction de cette forme de publicité était intervenue à temps on eut limité la gabegie, et les gratuits d'annonces pouvaient, peut-être, éviter le pire...
Jeudi 3 Novembre 2011

Lu 494 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com