Retenue à la source:un air de complexification selon Baker Tilly



Le cabinet d'experts comptables Baker Tilly examine sous la "plume" de l'un de ses associés, Jean-Claude André, les avantages et les inconvénients de la retenue à la source pour les salariés et les entreprises. Selon cette étude celles-ci seraient les plus pénalisées. Extraits:
  • "Cela permettrait à l'Etat d'encaisser l'impôt tous les mois, régulièrement. Le schéma administratif serait simplifié - pour l'Etat - puisqu'il n'y aurait plus d'appel ni de prélèvement. Et l'on peut penser que le nombre de fonctionnaires diminuerait."
  • "Pour les salariés, un dispositif plutôt avantageux-
Le décalage entre l'année de perception du revenu et l'année de paiement de l'impôt disparaîtrait. Cela éviterait les problèmes de trésorerie pour les salariés dont le revenu, pour une raison ou pour une autre, serait en diminution.
L'impôt serait plus « indolore », au même titre que la TVA et la CSG. Aucun salarié ne se soucie, à l'heure actuelle, de ce qui est par exemple versé à la CAF ou à l'assurance maladie. Surtout les salariés auraient, au mois le mois, une meilleure appréhension de leur revenu réellement disponible : leur revenu serait, dès le versement de leur paie, le net après impôt" (1)
  • "Pour les entreprises, en revanche, une contrainte et un coût en plus.
L'entreprise deviendrait collecteur d'impôt pour le compte de l'Etat, comme elle le fait déjà pour la CSG. Cela signifierait des charges administratives et d'organisation supplémentaires.
"Pour les petites entreprises, deux cas de figure :
- soit elles produisent elles-mêmes leurs fiches de paie. Dans ce cas, il y a fort à parier qu'elles décideront de sous-traiter désormais leurs paies, pour éviter d'avoir à consacrer encore davantage de temps à ce traitement complémentaire.
- soit elles externalisent déjà leurs fiches de paie. Tout traitement ayant un coût, le prix de ces prestations augmentera obligatoirement. Pour les PME et les plus grandes entreprises qui gèrent la paie en interne, il va falloir modifier les programmes, ou acquérir leurs mises à jour....Que les entreprises gèrent leurs paies et leurs déclarations sociales en interne ou la sous-traitent, le coût de ces mises à jour leur sera obligatoirement répercuté.
Au-delà des logiciels, les temps à passer pour traiter les cas de chaque salarié équivaudront obligatoirement également à des coûts supplémentaires, soit de personnel interne dédié, soit d'externalisation".
Pour Jean-Claude André :« Ce serait, une fois de plus, aux entreprises de gérer la simplification de certains rouages de l'Etat. Pour elles, cela signifierait complexification et coût supplémentaire. Ce n'est pas ce dont elles ont besoin en ce moment... ». L'expert comptable remarque par ailleurs: "Pour les salariés, la question de savoir si le tiers payeur serait l'entreprise ou le banquier n'a pas encore été tranchée. Pour les non salariés, espérons qu'il ne viendra pas à l'idée de l'Etat de confier au RSI, déjà tant décrié, la responsabilité d'être ce tiers payeur !"
(1) NDLR- Nous pensons, au contraire, que le salarié se rend compte de ce qu'on lui prend. A la source on lui prendra un peu plus. Il perdra l'avantage de la disponibilité sur 12 mois du montant de l'impôt (comme un crédit) au profit de l'Etat. D'autres études montrent que la capacité d'emprunt du salarié serait, elle-aussi réduite.




Lundi 29 Juin 2015

Lu 224 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 20:20 La Corée du Sud croit au voyage en tube

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com