Solitaire du Figaro: "Loi et Vin" le clin d'oeil de Yannick Evenou



Photomontage (DR)
Photomontage (DR)
La loi Evin qui incite à la modération, si ce n'est à la non consommation de boissons alcoolisées n'est pas -c'est le moins que l'on puisse dire- "la tasse de thé" des acteurs de la filière viti-vinicole. Ainsi l'un des 40 marins de la Solitaire du Figaro-Eric Bompard Cachemire, Yannick Evenou -qui est aussi un de ces acteurs en Gironde - saisit-il l'occasion d'ironiser à propos du carcan réglementaire qui s'applique à l'usage du noble produit de la vigne, et entrave la communication autour de celui-ci.
Donc, les 40 skippers de la Solitaire quitteront Bordeaux pour la première étape du parcours, dimanche 31 mai . Parmi eux, Yannick Evenou, qui reprend la barre à bord du voilier baptisé "Loi et Vin" " pour porter haut les couleurs du vin français" dit le communiqué.
Œnologue-viticulteur en Bordelais, Yannick Evenou (Château Réaut), conjugue sa passion pour le vin avec celle de la voile. C'est donc en embarquant sur le bateau « Loi et Vin » qu'il met, avec humour, l'accent sur cette loi Evin qui pénalise la viticulture française face à ses concurrents étrangers…
Tout naturellement, c'est à Sylvie Cazes, présidente de l'emblématique future Cité des Civilisations du Vin, que Yannick Evenou a demandé d'être la marraine du bateau. L'ensemble des acteurs de la filière viticole sera de tout cœur avec le navigateur qui compte partir à l'aventure de la "Solitaire" pour la 3ème fois. Yannick Evenou n'en est en effet pas à son coup d'essai : déjà, en 1994 et 1995, il avait participé à la Solitaire du Figaro sur un bateau nommé… « Loi et Vin » ! Cette fois-ci, le fameux Bénéteau sera décoré avec humour par l'artiste bordelais Jofo : il arborera notamment un gigantesque logo de 15m2 sur une grand-voile rose flashy ! Toute la filière souhaite "bon vin!" à ce navigateur engagé, et dont le savoir-faire s'étend au-delà des chais!
Yannick Evenou - Yannick Evenu est diplômé de la faculté d’œnologie de Bordeaux. Il a été longtemps directeur général des vignobles Fayat, puis représentant en Gironde d’un important investisseur chinois, il est aujourd'hui "chef d’orchestre de Réaut", le château bordelais aux 427 copropriétaires.
Mercredi 13 Mai 2015

Lu 279 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com