Une nouvelle interprofession forêt-bois en Aquitaine



Une nouvelle interprofession forêt-bois en Aquitaine
Dernièrement les présidents du SYSSO (Syndicat des Sylviculteurs du Sud-Ouest) Bruno Lafon, et de la FIBA, Eric Plantier, ont rencontré Dominique Schmitt, préfet de région Aquitaine pour lui présenter un projet de mise en place d’une nouvelle interprofession forê-bois en Aquitaine Ce projet a reçu le soutien du représentant de l'Etat. Ce programme vise à tracer des perspectives de développement pour l’ensemble des acteurs de la filière Forêt -Bois -papier en Aquitaine qui subissent les conséquences des tempêtes Martin et Klaus et celles de la crise phytosanitaire consécutive à ces évènements.
Ce programme se décline en sept grands chapitres :
• La mise en place d’un observatoire du prix des bois et de la conjoncture économique ;
• La contractualisation ;
• Un observatoire permettant de suivre l’évolution de la ressource et de la reconstitution du massif forestier ;
• Fonds d’intervention sanitaire / Fonds de prévoyance des forêts d’Aquitaine ;
• Recherche-développement- innovation : appui au progrès technique dans la filière ;
• Politique de formation ;
• Promotion de la forêt, des produits forestiers et communication.
Il a été convenu de finaliser début 2011 un dispositif pérenne de financement de ce programme interprofessionnel. Par ailleurs, à cette occasion, le préfet de région a faire part de deux avancées importantes dans le cadre de la situation sanitaire actuelle du massif forestier :
• Le délai octroyé pour le remplissage des aires de stockage des chablis, initialement fixé au 31 décembre 2010, va être prolongé de plusieurs mois, pour permettre la fin des opérations. Ce sont ainsi 7,8 M de tonnes de bois qui auront pu être stockées.
• Par ailleurs, un accord de principe a été obtenu auprès du ministère de l’agriculture, pour l’obtention d’une dérogation au printemps pour l’usage du Suxon Forest, produit phytosanitaire en cours d’homologation qui permet de lutter contre un parasite qui attaque les jeunes plants de pin maritime, l’hylobe. Cette dérogation sera de nature à encourager les opérations de reconstitution de la forêt sinistrée. En 2010, ce seront près de 10 000 hectares de plantations qui auront fait l’objet d’un engagement de
financement de l’Etat.
Mardi 28 Décembre 2010

Lu 1517 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES






FOIRE INTERNATIONALE DE BORDEAUX

Salon de l'agriculture







Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com