Plan de soutien à la viticulture girondine: le bilan d'étape


Première conférence viti-vinicole à l'initiative du Conseil général de la Gironde. Le plan d'aide sera reconduit en 2012 avec une enveloppe de 2 millions d'euros


Ph Paysud
Ph Paysud
En donnant le coup d'envoi de cette première conférence viti-vinicole girondine, le président du Conseil Général Philippe Madrelle mettait l'accent sur les inégalités de revenu qui frappent le monde des viticulteurs: "lorsque l'on compare les prix du Petrus et ceux des bordeaux qui constituent le gros de la production, on constate que l'on vit pas dans le même royaume". Il ne faut pas moins, en effet, dit-on, d'un tonneau de bordeaux générique pour égaler le prix du flacon du célèbre cru. En clair, si une viticulture de grands crus n' a pas besoin d'être aidée, il n'en est pas de même de l'autre, celle qui représente d'ailleurs le plus d'acteurs. Le conseil général de la Gironde n'avait pas cependant attendu les derniers rebonds de la crise pour venir au secours des viticulteurs. Une mission viticole avait été constituée et deux plans triennaux de soutien mis en oeuvre, ce qui, au demeurant, confirme que que le mal est relativement ancien.
Mais en décembre dernier, lors du vote du budget primitif, alors que la crise du marché des bordeaux se faisait particulièrement sentir, un nouveau programme d'aide multipliant par quatre les crédits était voté à l'unanimité. Ce plan "de politique viticole renforcée" était suivi d'une large campagne d'information en direction des intéressés. L'initiative, avec cette réunion qui se tenait dans la salle des sessions du Conseil général, a pris une tournure plus solennelle avec la transformation de la mission en conférence viti-vinicole rassemblant tous les acteurs de la filière. Cette mise en commun éclairée du tour d'horizon de Jean-Luc Gleyze, vice-président chargée de l'Aménagement Economique Solidaire, et des intervenants du service Aménagement et Gestion de l'espace, dont Marie-Laure Boccardo, Chef de Service, a permis de dresser l'état des lieux, notamment pour ce qui est de l'avancement du programme et des critères d'attribution des soutiens.


Des viticulteurs au RSA

Il a été souligné que le conseil général reste dans ses axes de compétences en axant ses aides sur des thèmes se rapportant au foncier, à la protection des espaces agricoles, aux investissements des exploitations, à la recherche de solutions à travers les audits, à l'assurance, au commercial, à l'oenotourisme, etc. Ainsi au 1er octobre, 189 dossiers avaient été présentés en Commission permanente pour financement. Au 1er novembre de cette année le montant total des subventions allouées représentera 92% des 2 millions d'euros attribués pour l'année. Bonne nouvelle pour la filière le plan de soutien sera étendu à 2012 et 2013 sur les mêmes bases, mais avec quelques adaptations, avec une dotation 2012 également de 2 millions d'euros.
En dépit de statistiques interprofessionnelles faisant ressortir une amélioration de la situation -notamment sous l'effet des achats chinois- la perception, ou les réalités du terrain semblent différentes. Les échanges entre les professionnels l'ont montré. Certains ont mis en doute la vérité de prix moyens à plus de 1000€ le tonneau, et affirmé que ce que reçoit réellement le viticulteur est bien inférieur. Dans ce contexte, quel est le nombre de viticulteurs en grandes difficultés? La représentante de Solidarité paysans à souligné combien ces derniers répugnent à étaler ce qu'il considèrent comme un échec. Joël Bonneau (chambre d'agriculture) précisait quant à lui que, selon les sources de la MSA, 350 agriculteurs girondins, dont les deux tiers sont viticulteurs, ont recours au RSA. Aussi à ses yeux la question fondamentale, est bien celle de la valorisation du produit sur le marché. Les exportations vers la Chine sont certes utiles, mais pour Patrick Vasseur, président de la FDSEA, les importateurs tendent à tirer les prix un peu trop vers le bas....
G.G.
Lundi 17 Octobre 2011

Lu 918 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile