Prix du foncier: les forêts subissent l'effet tempête



Prix du foncier: les forêts subissent l'effet tempête
Dernièrement la SAFER Aquitaine Atlantique a tenu sa troisième conférence départementale à Biganos. Depuis la loi d’orientation agricole de 1960, l’agriculture est le cœur de métier de la SAFER. Mais aujourd’hui, l’espace rural présente d’autres exigences et pour répondre aux nouvelles attentes, le plan d’activité de la société foncière se conjugue autour de trois axes majeurs : l’agriculture, l’aménagement du territoire et l’environnement. «Les nouvelles activités de la SAFER tendent vers un seul objectif : agir pour l’avenir des territoires ruraux» a expliqué le président Francis Massé en précisant aussitôt «pour autant, nous n’oublions pas nos fondamentaux Ces fondamentaux concernent tout d’abord, le marché foncier agricole. Si en Gironde, en 2009, le marché foncier rural a subi une régression aussi bien en surface (-23%) qu’en valeur (-19%), pour la première fois depuis de nombreuses années, les agriculteurs représentent plus de 50% des acquéreurs. Le marché agricole, ainsi que l’a indiqué Hervé Olivier directeur de la SAFER Gironde, a le mieux résisté en surface et en valeur.
Pour le marché viticole, après un premier semestre atone et en forte régression, la perspective d’une vendange de qualité a incité les acquéreurs à concrétiser leurs projets au cours de l’été. Ainsi, 1584 hectares ont été vendus pour un total de 109,3 millions d’euros. Le marché viticole girondin n’est cependant pas homogène. Certaines appellations telles que les communales en Médoc ou bien encore le Saint Emilionnais tirent leur épingle du jeu. A l’inverse, les Bordeaux Génériques mais aussi les Fronsac et Canon Fronsac subissent de plein fouet les aléas de la crise. Quant au Médoc, Libournais et Graves, ils affichent une certaine stabilisation après plusieurs années de baisse significative.

Une baisse de 40%....

L’effet tempête-Le marché des terres et prés enregistre une régression de 27% des surfaces vendues pour une baisse en valeur de 34%. Le prix des terres varie entre 3 000 et 8 000 euros l’hectare, les prés entre 1 500 et 3 000 euros. Erosion aussi du marché forestier. L’effet tempête a entraîné une chute importante des surfaces vendues (-27%) et des valeurs (-40%).
Bilan-En Gironde, les acquisitions réalisées l’an passé par la Société d’Aménagement foncier représentent 25% du marché en surface et 15% en valeur. L’activité de la SAFER couvre plus du tiers du marché strictement agricole. « Plus de 9 acquisitions sur 10 sont réalisées à l’amiable » a précisé Hervé Olivier. Ainsi, en 2009, la SAFER a procédé à 472 acquisitions pour 1695 hectares - dont 55 hectares seulement à partir de la mise en œuvre du droit de préemption- La grande majorité des acquisitions (80%) concerne des lots inférieurs à 5 hectares et 70% ont une valeur inférieure à 30 000 euros. Enfin, les conventions de mises à dispositions s’amplifient chaque année. Elles ont plus que triplé en 4 ans et sont passées de 934 en 2005 à 2699 en 2009,
Un fonds pour les jeunes agriculteurs-Concernant les installations en agriculture la SAFER a attribué 423 hectares à des jeunes agriculteurs et 24 d’entre eux ont pu bénéficier du FIFIAA . Ce fonds unique en France- créé et abondé par la SAFER Aquitaine Atlantique à hauteur de 5% de son résultat net - prend en charge 50% des frais d’actes notariés plafonnés à 1500 euro. Il est attribué pour la première acquisition de jeunes agriculteurs s’installant à titre principal et par l’intermédiaire de la SAFER. Un engagement pour accompagner les installations revendiqué par Francis Massé « l’action auprès des jeunes agriculteurs a toujours été au cœur de nos préoccupations ».
Collectivités- A Biganos, une large part des exposés a aussi été consacrée à l’activité de la SAFER auprès des collectivités territoriales. « Nous avons également pour mission, a précisé le président Massé, de contribuer à la recherche d’un développement local équilibré fondé sur des choix partagés associant agriculteurs et élus. Par notre intermédiaire, nous proposons un lieu de débat et d’échanges. Et nous accompagnons les collectivités dans leurs projets » . Pour cela, la SAFER a élaboré une convention de concours technique avec les communes.
Mercredi 14 Avril 2010

Lu 1283 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile