Alain Rousset conserve sa ligne...politique et LGV


"Oui mais" au dit mariage pour tous, attentes sur la décentralisation, divergences avec Gilles Savary sur la LGV. Pour Alain Rousset l'Aquitaine ne peut être "un trou noir" dans l'équipement ferroviaire européen (vidéo)


Ph Paysud
Ph Paysud
Le président de l'Aquitaine et de l'Association des Régions de France, également député PS de la Gironde, à l'occasion de ses voeux à la presse, est apparu sur une ligne empreinte de réalisme qui fera regretter à beaucoup que l'on ne lui ait pas donné sa chance au gouvernement, soit dans le domaine de l'innovation, soit dans celui de l'industrie, ou dans les deux..Il a en effet développé des thèmes qui hissent au rang des priorités ces secteurs, tout comme la décentralisation politique et administrative. Alain Rousset ne navigue pas dans les nuages de la théorie et de l'idéologie, mais analyse les dossiers en fonction des réalités de terrain. On l'a ainsi senti gêné sur l'épineux sujet du mariage dit pour tous, commençant par adopter une position de non commentaire, invoquant même la clause de conscience, puis avouant du bout des lèvres qu'il approuverait la loi "puisque cela se fait dans d'autres pays". Mais il est lui-aussi, contre la PMA et parle de débat de société.
Le président de l'Aquitaine est apparu comme impatient sur le sujet de la décentralisation, employant un langage qui ne tranche pas beaucoup de celui qu'il utilisait "sous" Sarkozy. "Il est urgent , a-t-il souligné, de savoir qui fait quoi". C'est à ses yeux un point de passage obligatoire pour s'attaquer aux problèmes de logement, d'emploi, ou se rapportant à l'industrie. "J'attends des textes sur la décentralisation, "a-t-il lancé. Car il est clair à ses yeux que les régions, et en particulier l'Aquitaine, ont un savoir faire réel en ces domaines.. Il en rappelle les exemples et évoque de nouveaux projets, comme l'implantation d'une unité de micro-satellites à Biarritz, une convention avec le CEA civil portant sur la création d'usines mobiles fonctionnant à l'énergie solaire, projet qui, à terme, amènerait 200 ingénieurs près du Centre Condorcet. Alain Rousset est visiblement heureux d'avoir obtenu la visite de François Hollande pour lui montrer quelques fleurons des initiatives soutenue par l'Aquitaine, en particulier le secteur des lasers et l'Aérocampus de Latresne. Soucieuse de prolonger les services des TER, l'Aquitaine va également favoriser la mise à disposition d'autolibes électriques dans les gares...

LGV Sud: "la faute d'un parlementaire"... (vidéo)

La ligne politique d'Alain Rousset le conduit à affirmer quelques différences, mais sans égratigner ni le Président de la République, ni le Premier ministre. Le Mali? il fallait y aller. Alain Rousset salue la mémoire du lieutenant de Pau mort au combat. Ayrault tient-il bien son gouvernement? "François Hollande constitue une boîte à outils". Sur la question du cumul des mandats Alain Rousset repousse, là-aussi d'un revers de main l'idéologie à courte vue et demande que l'on examine les tenants et aboutissants. "Arrêtons la démagogie"a-t-il affirmé. Pour lui l'essentiel est la présence d'élus qualifiés. Il est également nécessaire, a-t-il ajouté, d'examiner la question de la rémunération de l'élu si on veut se doter d'une représentation de bon niveau. Et de citer l'exemple peu encourageant d'un ancien élu régional dont la petite retraite ne lui donne pas de quoi vivre après 25 ans de mandat.
Par ailleurs Alain Rousset, citant l'IEP de Bordeaux en tant que mauvais exemple, trouve par ailleurs anormal que l'accès à l'enseignement supérieur implique des droits d'inscriptions élevés. Dans le domaine économique et social, et concernant l'annonce de suppression d'emplois chez Renault, il s'est étonné de l'attitude du ministre Arnaud Montebourg. Alain Rousset ne comprend pas "que l'on soit à la fois en colère et complaisant". Mais où les lignes s'écartent franchement, c'est avec le Girondin Gilles Savary (député PS lui-aussi) qui a exprimé des réserves sur l'allongement au Sud de la LGV, "une priorité de second rang" selon lui. Pour Alain Rousset c'est presque une trahison "Je comprends pas qu'un ami change d'avis quand la Région entre dans la bataille. C'est injuste.." Le président de l'Aquitaine n'a pas manqué de rappeler qu'à Latresne François Hollande a soutenu le projet...(voir la vidéo)
Gilbert Garrouty
PRECISIONS D'ALAIN ROUSSET SUR LE MARIAGE POUR TOUS - " Lors de ses vœux à la presse tenus ce jeudi au Conseil régional d’Aquitaine, Alain Rousset a répondu à une question portant sur le mariage pour tous. Alain Rousset souhaite préciser que le mariage et l’adoption ne sont pas un problème dans le sens où il s’agit d’un engagement du Président de la République et que le Parlement sera amené à se prononcer sur le projet de loi dès le 29 janvier prochain. Il votera en faveur de ce texte.
Concernant la Procréation Médicalement Assistée (PMA), il a indiqué que cette question mérite d’être dissociée du débat sur le mariage pour tous. La PMA doit s’inscrire dans un débat plus large, comme l’a déjà indiqué le Premier ministre"
(Communiqué)

Jeudi 17 Janvier 2013

Lu 325 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 12 Septembre 2017 - 20:33 L'Occitanie prépare un plan bois

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com