Foie gras: le pavé dans la mare du MODEF des Landes


Le président du syndicat agricole landais met son homologue de l'interprofession du foie gras au pied du mur à propos de la hausse des importations qui pourrait être due à une certaine délocalisation du gavage


Le MODEF des Landes, par la plume de son président, Christophe Mesplède, jette un pavé dans la mare des canards à foie gras dans une lettre ouverte au président du CIFOG (Comité Interprofessionnel du Foie Gras) Alain Labarthe. Le président du MODEF s'interroge pour le moins sur la stratégie d'investissement dans les Pays de l'Est. Le président du MODEF écrit notamment: "L'accroissement des approvisionnements de foie gras en provenance de la Bulgarie et de la Hongrie, alors que des disponibilités existent sur le marché national est préoccupant. La hausse des "achats extérieurs" de foie gras (terme politiquement correct pour désigner les importations) n'est pas récente puisqu'elle est observée depuis 2009(...). Cette situation pèse sur les prix (...). Tous les producteurs savent bien qu'une coopérative du Sud-Ouest représentée au CIFOG a investi dans des groupements de producteurs en Bulgarie;certes pour alimenter le seul marché de l'Europe orientale en plein développement. Pourtant la Bulgarie et la Hongrie sont à l'origine de 91% des achats français de foie gras cru (71% pour la Bulgarie). Les augmentations 2009 par rapport à 2008 sont respectivement de 28% pour la Bulgarie et de 18% pour la Hongrie"
Le président du MODEF interroge son homologue du CIFOG en lui demandant si cette organisation "entend limiter les approvisionnements extérieurs de façon à assainir le marché intérieur et par là garantir une juste rémunération aux producteurs et aux distributeurs un approvisionnement local pérenne". Ch.Mesplède demande également "si l'interprofession s'opposera à un abaissement des normes qualitativves de production des palmipèdes à foie gras". Il averti, enfin, de ce que le syndicat agricole landais ne se contentera pas de réponses évasives...




Mercredi 13 Octobre 2010

Lu 1335 fois



Notez

Votre avis

1.Posté par Foie Gras le 14/10/2010 21:51
Bravo
Très belle intitative.
Cdt

2.Posté par collaps le 19/01/2011 00:30
les éleveurs et exploitants agricoles français sont apparemment mieux entendus que les salariés des entreprises du privé quand il s'agit de les protéger de la concurrence des pays étrangers
je suis d'ailleurs très étonnée de tellement d'inquiétude, en effet j'habite dans les landes et je vois cette activité se développer et s'accroître à une vitesse incroyable (ce qui au risque de vous déplaire n'apporte pas au voisinage que des bienfaits !)
à quand une prochaine crise sanitaire du fait d'une activité trop intensive ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 10 Décembre 2009 - 18:19 Succès pour l'école du Foie Gras Rougié

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Un éditeur indépendant en Périgord Noir

Recevez notre infolettre


La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com