LGV: Le gouvernement reporte à plus tard Bordeaux-Hendaye, Alain Juppé regrette


Le gouvernement ne suit pas Alain Rousset dans sa volonté de développer les TGV et les" trains du quotidien"


La dite "transition énergétique" va consommer a moitié des crédits annoncés ce jour par le Premier ministre dans son plan d'investissement, et le renouvellement des trains Corail est privilégié. Si le projet de LGV Bordeaux-Toulouse est maintenu, Bordeaux-Hendaye est reporté à après 2030. Voila qui n'arrangera pas le développement économique de l'Aquitaine et de Bordeaux Alain Juppé est déçu et il le dit dans un communiqué:
"Alain Juppé prend acte des décisions annoncées cet après-midi par le Premier ministre en matière d’infrastructures de transport.
Il se réjouit bien évidemment du maintien de la réalisation de la ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse qu’il est allé défendre, avec les responsables des autres collectivités, auprès du ministre des transports.L’arrêt d’un tel projet aurait été extrêmement préjudiciable aux opérations déjà en cours, notamment l’OIN Bordeaux Euratlantique.
Il regrette cependant le renvoi, sine die, de la liaison Bordeaux-Hendaye, équipement structurant indispensable au développement économique de la région et aux relations avec l’Espagne".



Mardi 9 Juillet 2013

Lu 171 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com