La région Aquitaine relance l'élevage de la race bovine bazadaise


Un plan de soutien avec une enveloppe de 84 000€ à la clé


Une vidéo (2009) sur la fête du boeuf gras de Bazas
Une vidéo (2009) sur la fête du boeuf gras de Bazas
La Région Aquitaine indique que à l'occasion de la Commission permanente du lundi 2 novembre 2015, Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, et les élus régionaux ont voté en faveur d'un plan de relance de la filière bovine bazadaise. 84.725 € de subventions régionales ont ainsi été allouées pour permettre les premières phases de cette relance.
Avec 3.300 animaux, l'effectif de la race bazadaise reste aujourd'hui faible. Dans ce contexte, et dans un climat général de crise de l'élevage, mais également face à une demande accrue des consommateurs pour des productions de qualité et de circuits courts, il est apparu opportun à un groupe d'acteurs locaux, avec l'appui du Conseil régional d'Aquitaine et du Département de la Gironde, d'impulser une nouvelle dynamique de structuration et de développement économique de la filière d'élevage de la race bazadaise.
Les actions à mettre en place sont nombreuses et touchent l'ensemble des maillons de la filière. Elles portent notamment sur la génétique, la structuration de la gouvernance professionnelle, la formation, en lien avec le lycée agricole de Bazas, l'engraissement, l'accompagnement technique des éleveurs, la stratégie commerciale et la communication.
Les premières actions seront les suivantes :
  • La relance du concours des bœufs gras.
A ce titre, la Région Aquitaine alloue 15.000 € à la commune de Bazas pour pérenniser ce concours.
  • La diversification commerciale
et la création de valeur ajoutée en renforçant notamment l'export et les circuits courts, opérations mises en œuvre par le groupement de producteurs Expalliance - Terres du Sud à qui la Région Aquitaine a alloué une aide de 60.000 €.
  • L'adaptation de l'abattoir de Bazas
avec une aide régionale de 9.725 € à la communauté de communes du Bazadais pour réaliser les investissements nécessaires.
  • La mise en place d'une prime aux éleveurs
- 200 € par vache et par an - pour la conservation de races menacées. Cette action sera cofinancée par l'Etat et le FEADER. Elle est mise en place pour la période 2015-2020.
  • L'appui à la promotion de la race bazadaise
dans la cadre du Salon International de l'Agriculture de Paris 2016 où elle sera la race à l'honneur. Cette aide sera mise en œuvre via l'AAPrA.
(D'après le communiqué)

Mardi 10 Novembre 2015

Lu 243 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com